NOUVELLES
31/01/2016 06:16 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Deux hommes soupçonnés de vouloir se joindre à l'ÉI arrêtés en Grèce

THESSALONIKI, Grèce — Deux hommes soupçonnés de posséder des armes et de vouloir se rendre en Syrie pour se joindre au groupe armé État islamique (ÉI) ont été arrêtés en Grèce, ont annoncé les autorités, dimanche.

Un policier a révélé sous le couvert de l'anonymat que l'un des suspects était un citoyen de la Suède d'origine serbe âgé de 29 ans sorti de prison en 2011 après avoir passé six ans derrière les barreaux pour avoir eu des explosifs en sa possession et menacé de commettre un attentat terroriste.

Il a été appréhendé jeudi près de la frontière de la Grèce avec la Turquie en compagnie d'un jeune homme de 20 ans originaire du Yémen. Les deux individus voyageaient avec des passeports suédois et la police grecque a indiqué avoir découvert deux longs couteaux, un étui de revolver et des uniformes militaires dans leurs bagages.

Selon l'agent, les suspects auraient quitté la Suède pour aller se battre en Syrie. Au moment de leur arrestation à Alexandroupolis, ils cherchaient un moyen de transport pour atteindre la frontière de la Turquie, qu'ils prévoyaient traverser à pied.

Un communiqué de la police précise que les hommes ont été épinglés dans le cadre d'une inspection de routine, mais le policier a plutôt affirmé qu'ils étaient surveillés par les autorités depuis le début de leur périple.

Ils doivent comparaître devant un juge mardi.