NOUVELLES
31/01/2016 06:40 EST | Actualisé 31/01/2017 00:12 EST

Arabie: deux policiers tués par des tirs d'inconnus dans l'Est

Deux policiers saoudiens ont été tués dimanche par des tirs d'inconnus dans la région orientale de Qatif, où se concentre la minorité chiite d'Arabie saoudite, a annoncé la police.

Les deux policiers qui escortaient en voiture un véhicule de transport de fonds ont été visé par "des tirs nourris d'inconnus dans la ville de Sihat de la province de Qatif", a déclaré un porte-parole de la police.

Le porte-parole, cité par l'agence de presse officielle SPA, n'a pas précisé si l'attaque était criminelle ou avait un motif politique.

Le 4 janvier, dans la même région, des forces de police avaient essuyé des tirs qui avaient tué un civil à Awamiya, le village natal du dissident chiite Nimr al-Nimr, exécuté deux jours plus tôt pour "terrorisme" par le régime sunnite saoudien.

Deux jours plus tard, un bus a été incendié dans la même région, sur fond de protestation de chiites contre l'exécution de Nimr al-Nimr.

Ce dissident, virulent critique du régime saoudien, était vénéré dans la Province orientale. Son exécution a provoqué des manifestations dans plusieurs pays musulmans et une crise avec l'Iran, grand rival de l'Arabie au Moyen-Orient.

Ryad a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran suivi par Bahreïn, le Soudan tandis que les Emirats arabes unis et le Koweït ont rappelé leur ambassadeur à Téhéran.

bur/mh/iw