NOUVELLES
28/01/2016 23:00 EST | Actualisé 28/01/2017 00:12 EST

Un Américain condamné à 20 ans de réclusion pour meurtre à Séoul

Un ressortissant américain a été condamné vendredi par la justice sud-coréenne à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'un Sud-Coréen il y a près de deux décennies.

Arthur Patterson, aujourd'hui âgé de 36 ans, avait été extradé par les Etats-Unis en septembre afin qu'il puisse être jugé à Séoul.

La victime, Jo Jung-Pil, avait été poignardée à de multiples reprises dans les toilettes d'un fast-food.

Arthur Patterson, âgé alors de 17 ans, était le fils d'un sous-traitant de l'armée américaine.

Il a démenti toute implication dans ce meurtre survenu dans le quartier d'Itaewon, connu pour être un haut lieu de la vie nocturne, près de la base militaire américaine de Séoul.

L'accusation a fait valoir que Patterson avait fait montre d'une "brutalité diabolique" en s'acharnant sans motif connu sur la victime, qu'il ne connaissait apparemment pas.

La peine infligée est le maximum prévu par le code pénal sud-coréen pour des crimes commis par des mineurs.

Initialement, l'accusé avait été jugé pour complicité tandis qu'un Américano-Coréen, Edward Lee, présent sur la scène du crime, avait été condamné pour le meurtre.

Mais ce dernier avait été acquitté en appel faute de preuves, d'où la nouvelle procédure judiciaire.

Le parquet sud-coréen avait été obligé de rouvrir le dossier après un film à succès réalisé sur le crime en 2009, qui avait suscité la colère de l'opinion publique.

ckp/gh/ev/jh

PATTERSON COMPANIES