NOUVELLES
29/01/2016 01:57 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Singapour: lourde amende pour une tentative de contrebande d'armes à la Corée du Nord

Une société de transport maritime de Singapour a été condamnée vendredi à une amende de 115.000 euros pour son implication dans une tentative de contrebande d'armes de l'époque soviétique et d'avions de combats de Cuba vers la Corée du Nord en 2013.

La société Chinpo Company Pte Ltd a été reconnu coupable par un tribunal de district à Singapour d'avoir versé de l'argent à un intermédaire pour faciliter le passage d'un cargo nord-coréen via le canal de Panama, en violation des sanctions des Nations unies visant la péninsule coréenne.

Un rapport de l'ONU en 2014 avait indiqué que Chinpo Shipping avait agi en tant qu'agent d'une société basée à Pyongyang exploitant le bateau-cargo, qui avait été intercepté.

Chinpo a "transféré des actifs financiers ou ressources financières qui ont raisonnablement pu être utilisés pour contribuer à des programmes ou activités dans le domaine nucléaire" de la Corée du Nord, selon l'acte d'accusation.

Ces activités constituaient une infraction aux résolutions de l'ONU qui sanctionnent la Corée du Nord pour son programme nucléaire.

Chinpo a été reconnue coupable d'avoir versé 66.000 euros à un agent à Panama le 8 juillet 2013 pour faciliter le passage du cargo nord-coréen, le Chong Chon Gang, via le canal de Panama.

Le tribunal a aussi condamné cette société pour avoir exercé sans autorisation des activités de transfert de fonds.

Le cargo parti de Cuba pour la Corée du Nord avait été intercepté et fouillé par la police alors qu'il naviguait sur le canal de Panama le 10 juillet 2013.

Les autorités avaient découvert 25 conteneurs de matériel militaire, notamment deux avions de combat Mig-21 de l'époque soviétique, des systèmes de défense aérienne, des missiles ainsi que des véhicules de commandement et de contrôle enfouis sous 200.000 sacs de sucre.

Cuba avait affirmé que les armements étaient "obsolètes" et qu'ils avaient été envoyés à la Corée du Nord pour réparations.

En juin dernier à Panama, deux agents nord-coréens qui faisaient partie de l'équipage du cargo avaient été condamnés à 12 ans de prison pour trafic d'armes.

mba/fa/bfi/ros