POLITIQUE
29/01/2016 03:56 EST | Actualisé 29/01/2016 03:56 EST

Impôt payé par Québecor: Enquête maintient sa version (VIDÉO)

L'émission Enquête de Radio-Canada diffusée jeudi soir rapportait qu'entre 1999 et 2012, alors que Pierre Karl Péladeau était président de Québecor, la société a réalisé un bénéfice net au Canada de plus de 3 milliards de dollars et le total de l'impôt payé au pays ne représente que 12 % de cette somme.

Ce ratio a été calculé à partir des données sur l'impôt exigible au Canada et le bénéfice net avant impôts réalisé au Canada, des données que l'on retrouve dans les états financiers de Québecor.

En comparaison, pendant la même période, l'impôt payé par l'ensemble des entreprises canadiennes correspondait à un ratio de 22 %.

Dans un communiqué publié jeudi soir, Québecor soutient que ces affirmations d'Enquête sont « trompeuses ».

Elle soutient plutôt avoir payé 774 millions de dollars - soit 24 % de son bénéfice net avant impôt - au Québec, au Canada et partout dans le monde.

La démarche d'Enquête ne visait pas à faire une comparaison à l'échelle mondiale. Elle visait plutôt à déterminer comment Québecor se comparait à l'ensemble des entreprises canadiennes.

Dans son communiqué, Québecor ajoute avoir enregistré un montant de 447 millions de dollars « en impôt reporté ».

En considérant ces chiffres, elle arrive à taux effectif d'impôt de 38 % pour la période 1999 à 2012.

Les impôts reportés sont des impôts dont on remet le paiement à plus tard. Puisque notre exercice consistait à mesurer l'impôt payé, nous n'avons pas considéré l'impôt reporté. L'émission Enquête maintient que sa démonstration est juste et pertinente.

Galerie photo Le Conseil des ministres de Philippe Couillard Voyez les images