NOUVELLES
29/01/2016 05:32 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Prix d'Amérique : la plus grande course de trot du monde devant l'Elitloppet et l'International Trot

Créé en 1920 pour honorer l'engagement des Etats-Unis durant la Première Guerre Mondiale, le Prix d'Amérique est la plus grande course de trot au monde. La 95e édition se disputera dimanche sur l'hippodrome parisien de Vincennes, temple du trot.

Epreuve reine du trot attelé, elle met aux prises les dix-huit meilleurs cracks mondiaux sur une distance classique de 2.700 mètres alliant vitesse et endurance.

"C'est le palmarès de cette course, les hommes et les chevaux, comme Ourasi, Varenne et plus récemment Ready Cash, qui en fait son prestige. Il n'y a pas d'autre course en Europe qui atteint une telle notoriété", explique à l'AFP Benoit Fabrega, attaché de direction de la Société LeTrot.

Dimanche un trotteur, âgé de seulement 5 ans, Bold Eagle, en passe de devenir une icône, est le favori pour inscrire son nom au palmarès de cette course mythique.

"C'est une course qui réuni des chevaux d'âges qui ont fait une carrière dans leur pays ou en France. Dans le cas d'un jeune cheval comme Bold Eagle, c'est un vrai combat car c'est un conflit de générations", estime Pierre Vercruysse, champion du monde des drivers en 2013.

"La France se considère tête de liste car on est le pays où il y a le plus d'hippodromes, où on organise le plus d'épreuves et où les dotations sont les plus élevées", estime le driver qui dimanche tentera sa chance pour la 15e fois dans "l'Amérique", au sulky d'Oasis Bi avec lequel "il espère finir dans le trio de tête".

Avec une dotation d'un million d'euros, dont 450.000 euros au vainqueur, le Prix d'Amérique Opodo est l'épreuve la plus riche au monde dans la discipline du trot. Elle génère aussi de gros enjeux. En 2010, 39,9 millions d'euros ont été misés au cours de la réunion, un record, selon le PMU.

En 2015, le Prix d'Amérique a généré 20,4 millions d'euros.

Les spécialistes estiment que les deux autres plus grandes courses au monde sont l'Elitloppet et l'International Trot.

- L' Elitloppet -

Après "l'Amérique", la Suède occupe la 2e place mondiale avec L'Elitloppet qui se court sur l'hippodrome de Solvalla le dernier dimanche de mai.

Contrairement au Prix d'Amérique, elle est ouverte aux hongres (castrés), avec à la clé 558.075 euros.

Elle se court sur le mile (1.609 mètres) en deux batteries la même journée avec des éliminatoires. Les quatre premiers de chaque éliminatoirese qualifient pour la finale qui oppose donc les huit meilleurs.

- L'International Trot

Aux Etats-Unis, depuis 2015, on assiste au retour d'une course mythique de la fin des années 80, l'International Trot qui se déroule mi-octobre à Yonkers, dans la banlieue de New-York.

Les chevaux hongres sont acceptés et d'autres invités. Cette course se déroule sur la distance de 2011 m et a une forte dotation depuis l'an dernier : un million de dollars (920.000 euros).

- La Breeders Crown

Aux Etats-Unis, la Breeders Crown se court sur le mile, selon le même principe que l'Elitloppet avec des éliminatoires et une finale mais à une semaine d'intervalle.

La dotation dépend de la participation financière, en grande partie des propriétaires et des éleveurs présents. Elle s'élève chaque année autour de 800.000 dollars (736.300 euros).

- L' Hambletonian

Réservée aux trotteurs de 3 ans, courue le premier samedi du mois d'août sur le champ de courses de Meadowlands à New York, l'Hambletonian est dotée d'un million de dollars. Elle est considérée comme l'épreuve la plus prestigieuse au trot Outre-Atlantique.

"C'est une course où les chevaux doivent avoir été engagés à leur naissance. C'est très particulier", a précisé Pierre Vercruysse.

it/ep/bir