NOUVELLES
29/01/2016 03:42 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Présidentielle Fifa - Le président de la Fédération française Noël Le Graët soutient la candidature Infantino

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët votera en faveur de Gianni Infantino, N.2 de l'UEFA, lors de l'élection à la présidence de la Fifa le 26 février, a annoncé vendredi la FFF.

"En accord avec son comité exécutif (onze membres favorables sur douze), la Fédération Française de Football a décidé de soutenir la candidature de Gianni Infantino pour l'élection à la présidence de la Fifa", a indiqué la FFF.

"Gianni a toutes les qualités requises pour réussir, ajoute la FFF. Il a l'expérience, le talent, une force de travail et des convictions, ce qu'il a déjà démontré comme secrétaire général de l'UEFA, aux côtés de Michel Platini."

"Il s'appuie sur un vrai programme ambitieux qui va dans le bon sens pour le football et nos fédérations, celui d'une restauration nécessaire de l'image de la Fifa mais également du développement économique et des valeurs éducatives et solidaires de notre sport partout dans le monde", plaide encore la Fédération.

Gianni Infantino, juriste polyglotte italo-suisse, s'est lancé préventivement dans la campagne le 26 octobre, au cas où son patron, Michel Platini, ne pourrait se présenter. Le Français, suspendu 8 ans de toutes fonctions officielles dans le football par la Fifa en raison d'un paiement controversé d'1,8 millions d'euros de la part de Joseph Blatter en 2011, a fini par renoncer à sa candidature.

L'élection à la présidence de la Fifa est prévue le 26 février à Zurich. Outre Gianni Infantino, le Cheikh Bahreïni Salman, patron de la Confédération asiatique, le Français Jérôme Champagne, ancien secrétaire général-adjoint de la Fifa, le Sud-Africain Tokyo Sexwale, ancien militant de la lutte contre l'apartheid avec Nelson Mandela, et le Prince Ali, demi-frère du roi Abdallah de Jordanie, briguent le siège de Joseph Blatter.

kn/cda/jcp/dhe