NOUVELLES
29/01/2016 09:06 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Pourparlers sur la Syrie: l'opposition dépêche trois émissaires à Genève

Le principal groupe d'opposition syrienne, qui a boycotté l'ouverture de pourparlers de paix à Genève vendredi, a finalement décidé de dépêcher trois émissaires en Suisse, mais sans mandat de négociateur, a déclaré un de ses membres à l'AFP.

Une petite "délégation du HCN (Haut comité des négociations) a décidé de partir pour Genève", a déclaré à l'AFP l'opposant Fouad Aliko. "Ils rencontreront peut-être des responsables des grandes puissances mais pas en tant que négociateurs", a-t-il précisé.

Les membres de cette délégation sont Salem al-Meslet, Monzer Makhous, Naasan Agha, qui figurent parmi les porte-parole du HCN.

Le HCN, une large coalition d'opposants politiques et de groupes armés formée en décembre en perspective des discussions de Genève, refuse d'entamer les négociations tant que les bombardements de civils et le siège de localités se poursuivront.

Ses membres sont réunis à Ryad depuis quatre jours et ont manqué vendredi l'ouverture du processus de Genève, où l'émissaire des Nations unies pour la Syrie Staffan de Mistura a échangé avec une délégation du régime de Damas.

L'enjeu des discussions est d'enclencher un processus pour mettre fin à la guerre qui a fait plus de 260.000 morts et forcé des millions de Syriens à quitter leur domicile depuis mars 2011.

mjg-chp/cf/lpt