Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nette augmentation des commotions dans la NFL

La NFL a révélé que les commotions cérébrales déclarées ont augmenté de 58 pour cent pendant les matchs de la saison régulière, ce qui constitue un sommet ces quatre dernières années

La ligue a publié ses données sur les commotions cérébrales pour 2015, vendredi, un peu plus d'une semaine avant le Super Bowl.

Or, celles-ci révèlent que les chocs « casque contre casque » ont aussi fait l'objet d'une hausse de 58 pour cent, passant de 58 en 2014 à 92 en 2015.

Selon la NFL, on a rapporté 182 commotions cérébrales lors des matchs de la saison régulière 2015, inversant une tendance récente à la baisse.

On en avait comptabilisé 115 en 2014, 148 en 2013, et 173 en 2012.

Il y a un an, la ligue avait attribué cette baisse à une évolution des mentalités chez les joueurs qui ont modifié leur façon de jouer au football.

Le vice-président principal de la santé et de la sécurité à la NFL, Jeff Miller, a confié que la ligue tente de comprendre pourquoi les chiffres des commotions cérébrales ont tant augmenté cette saison.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.