NOUVELLES
29/01/2016 02:22 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Migrants: baisse de la proportion de Syriens arrivant en Grèce (Frontex)

La proportion de migrants syriens arrivant dans les îles grecques a nettement baissé ces derniers mois, à l'inverse des Irakiens, a annoncé vendredi l'agence européenne des frontières extérieures Frontex.

La moyenne de Syriens enregistrés sur toute l'année 2015 a représenté 56% de tous les migrants. Cette proportion est tombée à 51% en octobre, à 43% en novembre et à 39% en décembre, a indiqué Frontex dans un communiqué.

Le directeur exécutif de l'agence, Fabrice Leggeri, a lié cette baisse à la réduction de fausses déclarations de migrants se disant Syriens.

"Avec une présence accrue de Frontex et des fonctionnaires grecs supplémentaires nous assistons à une vérification améliorée de migrants, ce qui veut dire que le nombre de personnes qui pouvaient déclarer une fausse nationalité a été réduit", a dit M. Leggeri cité dans le communiqué.

"Il est important de noter, bien entendu, que Frontex ne peut qu'aider à évaluer la nationalité des migrants qui arrivent et la probabilité que certains d'entre eux ont besoin de protection. Mais Frontex n'est pas chargé des procédures d'asile et nos chiffres ne montrent pas qui finit par demander l'asile", a-t-il souligné.

Si le nombre de Syriens a baissé, la proportion des Irakiens, elle, a augmenté, atteignant 25% en décembre, contre 11% en octobre et 12% en novembre.

via/mrm/phv