NOUVELLES
29/01/2016 13:01 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Kerry satisfait de la participation de l'opposition syrienne aux pourparlers de paix

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a salué vendredi la décision de la principale coalition de l'opposition syrienne de participer aux discussions ouvertes par l'ONU pour tenter de mettre un terme à la guerre civile en Syrie.

"Les Etats-Unis saluent la décision importante du Haut comité aux négociations de l'opposition syrienne de participer aux négociations sous l'égide des Nations unies à Genève", a déclaré M. Kerry, cité dans un communiqué.

"Les Etats-Unis réitèrent également que la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU doit être entièrement mise en oeuvre par toutes les parties aux pourparlers, y compris en ce qui concerne le besoin urgent d'un accès humanitaire aux zones assiégées de la Syrie", a-t-il ajouté.

Il s'agit d'une des principales demandes de la coalition d'opposition, qui insiste pour que les forces gouvernementales syriennes et leur allié russe cessent de bombarder ou d'assiéger des enclaves et y permettent l'accès par des convois humanitaires pour venir en aide aux familles souffrant de la faim.

"Les Etats-Unis s'attendent par ailleurs à ce que les parties à ces négociations fassent preuve de bonne foi et parviennent rapidement à des progrès mesurables dans les jours à venir", a-t-il dit en marge d'un sommet des ministres des Affaires étrangères nord-américains à Québec.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a indiqué pour sa part que "le Canada reste profondément engagé dans la lutte contre le groupe Etat islamique, et en concertation avec nos alliés nous regardons les options afin de redéfinir notre rôle au sein de la coalition".

Le gouvernement canadien a prévenu les membres de la coalition internationale du prochain retrait de ses avions F18 et l'arrêt des frappes aériennes contre les positions du groupe EI en Irak et en Syrie. Le Canada veut porter son effort militaire sur la formation des forces armées irakiennes et sur l'aide humanitaire.

dc-jl/mbr/bdx