NOUVELLES
29/01/2016 12:58 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Deux Américains réalisent sept marathons en sept jours sur sept continents

BOSTON — Deux athlètes d'endurance américains viennent de redéfinir le sens de l'expression «globe-trotteur».

Daniel Cartica, de Chicago, et Becca Pizzi, de Belmont, au Massachussetts, ont remporté le «défi mondial du marathon» vendredi, complétant sept marathons en sept jours sur sept continents.

Chacun d'entre eux l'a fait en un temps record et ils sont devenus les premiers compétiteurs américains à remporter l'événement.

M. Cartica, un capitaine du corps des Marines, et Mme Pizzi, une responsable de garderie, ont terminé leur exploit par un marathon à Sidney. Eux et 13 autres participants ont débuté le 23 janvier avec un marathon en Antarctique. Lors des jours suivants, ils ont couru la distance de 42 kilomètres au Chili, à Miami, en Espagne, au Maroc et aux Émirats arabes unis.

Ils ont maintenant joint un club encore plus exclusif que ceux qui ont voyagé dans l'espace ou escaladé l'Everest.

Les participants ont accompli les sept marathons en 168 heures, dont 59 passées à récupérer lors de vols qui les transportaient sur 37 915 kilomètres à travers les continents.

«On vient d'écrire une page d'histoire, a déclaré Mme Pizzi à l'Associated Press. Je croyais en moi dès que je me suis inscrite. J'y suis allée et j'ai terminé. Quand on croit en soi, tout est possible.»

En chemin, ils ont dû affronter le froid et la chaleur extrêmes, en plus de surfaces très variables: de la neige en Antarctique et du sable dans le Sahara.

M. Cartica a dédié sa course aux quatre Marines et au matelot tués en juillet lorsqu'un tireur a attaqué une base navale à Chattanooga, au Tennessee.

Mme Pizzi, 35 ans, a été la première femme à franchir la ligne d'arrivée dans les sept courses.