NOUVELLES
29/01/2016 01:54 EST | Actualisé 29/01/2017 00:12 EST

Dérive d'un cargo en détresse à l'ouest de la France, évacué mardi

Un cargo en détresse, dont l'équipage a été évacué mardi par hélicoptère, restait jeudi sous surveillance dans le Golfe de Gascogne, avec une très forte gîte mais apparemment sans entrée d'eau, à plus de 300 km au large de La Rochelle (ouest), selon les autorités françaises.

Le "Modern Express", un roulier de 164 m de long, immatriculé à Panama, et transportant 3.600 tonnes de bois débité et des engins de travaux, dérive faiblement vers l'Est, à une vitesse de 1,3 noeud (2,4 km/h), a précisé la préfecture maritime de l'Atlantique.

Une frégate française de lutte anti-sous-marine avec à bord un hélicoptère, est arrivée sur zone jeudi matin, rejoignant un remorqueur. Deux remorqueurs espagnols sont aussi arrivés sur les lieux, engagés par l'armateur mis en demeure par la préfecture maritime de "faire cesser le danger" à la navigation. Des experts d'une société de sauvetage mandatée par l'armateur sont également sur zone.

Mais la forte gîte, même semblant stabilisée, et les mouvements du cargo dans une mer houleuse avec des creux de 4 mètres, n'ont pas permis de "transférer à bord, en toute sécurité, l'équipe nécessaire à la préparation d'un remorquage éventuel", a souligné la préfecture dans un communiqué jeudi soir.

Le "Modern Express" avait lancé mardi après-midi un appel de détresse, après avoir pris une forte gîte pour une raison encore indéterminée, à 270 km de la pointe nord-ouest de l'Espagne. Ses 22 hommes d'équipage avaient été évacués par des hélicoptères espagnols dans des conditions de mer "très difficiles".

pbl/ban/prh/jh