DIVERTISSEMENT
28/01/2016 09:16 EST | Actualisé 28/01/2016 09:16 EST

Un avant-gout de l'expo Pompeii au MBAM

Le Musée des beaux-arts de Montréal a convié mardi les représentants des médias pour le dévoilement de quelques pièces de son exposition Pompeii qui ouvrira ses portes au public à partir du 6 février prochain.

La première salle, encore en préparation, de cette expo d’envergure présente d'abord une maquette de Pompéi, citée antique ensevelie avec sa voisine Herculanum par l’éruption du Vésuve à l’an 79 après Jésus-Christ. Les commissaires ont pris le soin de préciser que l’on pourra bientôt voir au-dessus de la maquette un ciel étoilé.

Galerie photo Pompeii au MBAM Voyez les images

Car l’expo – une première à Montréal – sera une immersion dans le quotidien des habitants de Pompéi avant la terrible tragédie. Un malheur qui aura fait le bonheur des archéologues. Enfouie sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques, préservée ainsi des intempéries et des pillages, elle tomba dans l’oubli pendant plus de quinze siècles, jusqu’à redécouverte au 18e siècle.

Comment vivait-on alors dans la ville romaine? Le regroupement de plus de 200 artéfacts triés sur le volet viendra rappeler l’existence faste d’une population qui n’hésitait pas à vivre dans l’opulence. Les objets retrouvés témoignent d’ailleurs d’un remarquable sens du goût et de la modernité, malgré les 2000 ans qui nous séparent. Peintures murales, bustes, mosaïques, statues, bijoux, argenteries, le musée a pris soin de rassembler le faste et le sublime.

Mais c’est à partir d’un point de vue humain que les visiteurs seront invités à découvrir une cité aux multiples attraits. La reconstitution d’une rue promet son lot d’extase avec pour point culminant, les fameux moulages des corps pétrifiés dans l’éternité par la colère du volcan.