NOUVELLES
27/01/2016 16:08 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Wonny Song : faire rayonner le Centre d'arts Orford à l'international

Il a une carrière déjà bien remplie : Wonny Song, pianiste virtuose maintes fois primé s'est produit un peu partout dans le monde. Directeur artisitque du Centre d'arts Orford depuis six mois, il veut maintenant augmenter le rayonnement international de l'institution.

Un texte d'Anik Moulin

Il faut dire que Wonny Song a une relation bien particulière avec Orford. Il a d'abord connu le Centre comme étudiant pendant plusieurs années, puis a été artiste invité au Festival.

Directeur artistique depuis l'été 2015, succédant à Jean-François Rivest, il déjà mis sur pied deux nouveaux projets. Le premier : une tournée de concert pour l'Orchestre de l'Académie en Corée du Sud. C'est la première fois que le pays accepte la présence d'un orchestre de jeunes.

Son autre innovation : la création du prix Orford.

« J'ai réfléchi à ce qu'on pourrait faire à l'Académie Orford pour pouvoir aider ces jeunes à réussir et c'est un prix vraiment incroyable. Le gagnant va avoir des concerts sur trois continents, en Afrique, en Asie et en Europe et on commence une carrière immédiatement après avoir gagné ce prix. »

Comme directeur artistique, il est en train de bâtir la programmation de la saison 2016, celle qui marque le 65e anniversaire du Centre. Lui-même pianiste, Wonny Song aura-t-il un parti pris pour ses confrères et consoeurs?

« Il ne faut jamais avoir de préférence. Au moins, il ne faut jamais le dire! s'exclame-t-il en riant. Mais la série de pianos à Orford est très importante et je veux garder cette tradition. »

Blague à part, Wonny Song y va quand même d'une primeur sur les spectacles à venir.

« Le concert d'ouverture va être donné par un de nos grands pianistes québécois, Marc-André Hamelin. Oliver Jones va revenir pour le Jazz. Malheureusement, c'est un peu triste, mais il va faire un concert d'adieu, parce qu'il va prendre sa retraite cette année. Alors ça va être un de ses derniers concerts. Il faut absolument y être. »