NOUVELLES
27/01/2016 14:43 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Une séquence peu commune pour les Sharks, 8-0-2 à leurs 10 derniers matches

SAN JOSE, Calif. — Après un début de saison couci-couça, les Sharks de San Jose sont de plus en plus voraces, ces derniers temps.

Joe Thornton, Joe Pavelski, Brent Burns et compagnie affichent un rendement de 8-0-2 depuis 10 matches, ce qui leur vaut le deuxième rang de leur section.

«Quand ça va aussi bien, vous ne voulez pas vraiment prendre une pause, a dit Thornton, en référence au match des étoiles qui approche. Mais si les gars font un bon usage de leur temps de repos, nous allons être corrects au retour.»

Les Sharks disputeront quatre matches de suite à l'étranger à compter de mardi, au domicile des Ducks. Des visites à St. Louis, Nashville et Chicago suivront.

Après avoir été absents des séries en 2015 (pour la première fois depuis 2003), les Requins sont à nouveau prétendants, gracieuseté de leur meilleure séquence depuis celle de 9-0-1 au début de 2011.

«Nous avons pris un certain élan et nous pouvons être contents de nos derniers matches», a dit Tommy Wingels, qui a marqué son quatrième but de la saison jeudi dernier, dans un gain de 3-1 à Glendale.

Le groupe de Peter DeBoer n'a gagné que cinq de ses 17 premiers matches à domicile, mais on a compensé en étant parfaits lors d'un voyage de six matches en novembre, incluant deux victoires en prolongation.

Ce mois-ci, DeBoer a inséré Tomas Hertl dans le premier trio, avec Thornton et Pavelski, et le jeune Tchèque a répondu avec six buts et 11 points, depuis 10 rencontres.

Thornton a inscrit au moins un point dans chaque match de la séquence en cours, fournissant deux buts et 12 mentions d'aide. Le vétéran de 36 ans a recueilli 25 points depuis 19 matches, devenant le 33e joueur de l'histoire avec 1300 points en carrière dans la LNH.