NOUVELLES
27/01/2016 15:34 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Un mort dans l'arrestation de membres de la milice armée en Oregon

Ammon Bundy, le chef des hommes armés qui occupent un refuge dans un parc fédéral de l'Oregon a été arrêté mardi par les autorités lors d'un affrontement qui a fait un mort.

Outre Ammon Bundy, quatre autres individus ont été interpellés à la suite de l'affrontement survenu sur une autoroute du nord-est de l'Oregon en fin d'après-midi, selon le FBI. Deux autres personnes ont ensuite été arrêtées. Les autorités n'ont pas précisé l'identité de la personne tuée.

Mercredi, dans un communiqué lu par son avocat, Ammon Bundy a demandé aux derniers protestataires de quitter les lieux. « À ceux qui restent dans le parc, je vous aime. [...] S'il vous plaît, renoncez. Rentrez chez vous embrasser vos familles. Ce combat est maintenant le nôtre devant les tribunaux », a indiqué le leader des manifestants.

Des partisans d'Ammon Bundy continuent d'occuper le refuge et le FBI a instauré un périmètre de sécurité. Ces hommes protestent contre le contrôle par l'État fédéral de vastes étendues de terre dans l'ouest des États-Unis.

Toutes les personnes arrêtées encourent une inculpation devant la justice fédérale pour recours en bande organisée à la force, à l'intimidation et à la menace pour entraver l'action d'agents fédéraux, a précisé le FBI.

D'après le journal The Oregonian, Ammon Bundy a été intercepté par les forces de l'ordre alors qu'il se rendait avec plusieurs membres de son mouvement à une réunion publique dont il était l'invité d'honneur, dans la localité de John Day.

Ce journal ajoute que Ryan Bundy, frère d'Ammon Bundy, a été légèrement blessé par balles dans l'affrontement avec les forces de l'ordre.