NOUVELLES
27/01/2016 06:16 EST | Actualisé 27/01/2016 06:27 EST

Eugenie Bouchard ne sera pas de la Fed Cup à Québec

ASSOCIATED PRESS
Eugenie Bouchard of Canada makes a backhand return to Agnieszka Radwanska of Poland during their second round match at the Australian Open tennis championships in Melbourne, Australia, Wednesday, Jan. 20, 2016.(AP Photo/Vincent Thian)

La Québécoise Eugenie Bouchard et son entraîneur Thomas Hogstedt ont décidé de ne pas participer à la rencontre de Fed Cup entre le Bélarus et le Canada, les 6 et 7 février, au PEPS de l'Université Laval.

Cette décision survient sept jours après qu'elle se soit inclinée en un peu moins de 90 minutes devant la Polonaise Agnieszka Radwanska en deux manches de 6-4 et 6-2 au deuxième tour des Internationaux de tennis d'Australie.

C'est une douche froide pour Tennis Canada. Le vice-président Eugène Lapierre estimait en entrevue à La Presse Canadienne la semaine dernière que le désir de Bouchard de jouer des matchs de haut calibre combiné à son calendrier moins chargé qu'au cours des années passées faisaient en sorte que les chances de voir la meilleure raquette canadienne à Québec étaient bonnes.

Ce n'est pas la première fois que Bouchard fait l'impasse sur un duel de la Fed Cup. La joueuse originaire de Westmount a déjà expliqué son absence des rencontres de Québec par le passé par un calendrier chargé.

Son prochain tournoi n'est pourtant qu'en février, à Rio.

En conséquence, Tennis Canada a annoncé mercredi que le Canada sera représenté par Françoise Abanda, Gabrielle Dabrowski, Aleksandra Wozniak et Carol Zhao. Le duel contre le Bélarus, qui s'est qualifié pour le Groupe mondial II pour la troisième fois de son histoire, promet d'être tout un défi.

"Nous savons très bien que nous affronterons une équipe extrêmement dangereuse, a mentionné Sylvain Bruneau, capitaine de l'équipe canadienne de la Fed Cup. Elle compte sur Victoria Azarenka et possède beaucoup de profondeur. De notre côté, nous aurons une équipe composée à la fois de joueuses expérimentées et de jeunes espoirs. Nous voulons nous assurer d'avoir une très bonne semaine d'entraînement à Québec et de tirer avantage du fait que nous jouons à la maison. Nous serons prêts pour de grosses batailles."

Outre Azarenka, qui vient tout juste d'être éliminée en quarts de finale des Internationaux d'Australie, la formation du Bélarus sera composée de la 16e raquette mondiale Olga Govortsova (70e), d'Aliaksandra Sasnovich (105e) et de Vera Lapko (533e).

Voir aussi:

Galerie photo Eugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie 201 Voyez les images