NOUVELLES
27/01/2016 09:36 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Saison record pour la Bundesliga avec 2,62 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Le Championnat d'Allemagne a amélioré pour la 11e saison consécutive son chiffre d'affaires (2,62 Mds EUR) et souhaite dépasser la Premier League anglaise, le championnat le plus prospère d'Europe, dans les dix prochaines années, a expliqué mercredi le patron de la Ligue allemande (DFL).

Les 18 clubs de première division allemande ont généré un chiffre d'affaires total de 2,62 milliards d'euros lors de la saison 2014-2015, contre 2,45 Mds EUR la saison précédente.

"Mais si la Bundesliga veut rester parmi les trois meilleurs championnats, le chiffre d'affaires doit monter à 5,5 ou 6 milliards d'euros par année d'ici à 2025-2030", a expliqué Christian Seifert lors de la présentation du rapport d'activité de la Bundesliga à Cologne (ouest).

La Premier League génère actuellement 4,34 Mds EUR. Avec l'explosion des droits télévisés du championnat anglais pour les prochaines saisons, l'écart devrait se creuser encore plus.

La renégociation, actuellement en cours, des droits de la Bundesliga pourrait faire passer les revenus télévisuels de 835 millions d'euros pour 2016-2017 à "1,1 voire 1,5 milliard d'euros" dès 2017-2018 selon Seifert.

Mais pour le patron de la Bundesliga, l'augmentation des droits télévisés ne suffira pas. "C'est confortable mais insuffisant. Nous devons être plus présent à l'international. Nous devons avoir en vue toutes les catégories de recettes", a-t-il insisté.

Les recettes provenant des médias représentent 28% du chiffre d'affaires de la Bundesliga, juste devant les revenus publicitaires (26%).

En tenant compte du chiffre d'affaires de la 2e division allemande (504,6 M EUR), les 36 clubs allemands génèrent au total 3,13 Mds EUR, dépassant pour la première fois la barre des trois milliards.

ryj/tba/mam