NOUVELLES
26/01/2016 20:03 EST | Actualisé 26/01/2017 00:12 EST

Naufrage d'un bateau de migrants en Malaisie: le bilan monte à 18 morts

Cinq nouveaux corps ont été repêchés au large des côtes de la Malaisie mercredi, au lendemain du naufrage d'un bateau transportant des immigrés clandestins indonésiens, portant le bilan à 18 morts, a annoncé la police de ce pays d'Asie du Sud-Est.

"Nous allons poursuivre les recherches car les investigations ont révélé que 30 à 35 personnes pouvaient se trouver à bord du bimoteur" qui a chaviré dans une mer agitée, a déclaré un commissaire de police malaisien, Rahmat Othman.

Les cinq corps repêchés mercredi -- des hommes -- se sont échoués sur une plage dans l'Etat de Johor (sud), où les 13 premières victimes avaient été découvertes mardi.

Les occupants de ce bateau "essayaient d'entrer illégalement en Malaisie", a ajouté Rahmat.

"Nous pensons que les migrants manquants pourraient s'être noyés ou se cacher dans la proche jungle, en attendant que des passeurs les emmènent dans une destination sûre", a-t-il encore dit.

L'embarcation aurait pu partir de l'île indonésienne de Batam pour rejoindre l'Etat de Johor, qui partage avec l'Indonésie une frontière maritime proche.

La Malaisie, troisième économie d'Asie du Sud-Est relativement prospère, attire des travailleurs immigrés de pays voisins plus pauvres, tels l'Indonésie, le Bangladesh et la Birmanie.

Au moins deux millions d'immigrés clandestins, en grande majorité d'Indonésie, travaillent en Malaisie, selon certaines estimations.

Les accidents de ce type sont fréquents. Des milliers de migrants tentent de gagner ce pays à bord d'embarcations fragiles dans l'espoir de trouver un travail dans le bâtiment, à l'usine ou dans des plantations, secteurs souvent évités par les Malaisiens.

jsm/skc/bfi/gkg