NOUVELLES
27/01/2016 17:48 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Les sœurs Dufour-Lapointe chez elles à Calgary

Quelques jours seulement après avoir occupé les trois marches du podium à Val Saint-Côme, Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe sont arrivées à Calgary pour la troisième Coupe du monde de la saison.

Un texte de Patrick Henri

Calgary c'est un peu comme la maison pour les trois sœurs qui s'entraînent dans l'Ouest durant l'été. Elles aiment le parcours du Parc olympique, qu'elles décrivent comme étant difficile.

L'Alberta est aussi synonyme de bonnes performances pour elles. Depuis 2012, Justine a remporté deux médailles d'or, une d'argent et une de bronze. Le palmarès de Chloé comprend deux médailles d'argent et une de bronze.

Maxime est toujours à la recherche d'un premier podium albertain. Elle avait pris le 5e rang en 2014. Inspirée par sa troisième place la semaine dernière, elle est prête pour cette troisième course de la saison.

Mi-parcours vers les Jeux

Les Jeux de Pyeongchang sont dans un peu plus de deux ans. Les trois sœurs admettent que ça peut sembler loin, mais pas pour elles.

Selon Justine, championne des Jeux de 2014 à Sotchi, chaque jour qui passe est une étape de plus vers les Olympiques. « Chaque année, chaque jour, quand on monte sur les pentes, on a des objectifs à atteindre. Il y a plusieurs petites batailles à gagner et c'est ça qui va nous préparer pour la Corée. »

L'effet du Chinook

À Val Saint-Côme la semaine dernière, la compétition s'est déroulée sur une piste dure en raison du froid et du peu de précipitation. À Calgary, l'effet du Chinook se fait sentir. Le mercure a atteint 10 degrés Celsius mardi et mercredi, la neige sur la piste sera donc plus molle.

« On doit s'adapter, c'est ce qui définit les bons skieurs. On verra ce qu'il y a devant nous samedi et nous nous adapterons », affirme Maxime.

Chloé de son côté admet être heureuse de pouvoir skier dans des conditions printanières.  L'an passé la Coupe du monde de Calgary s'était déroulée à des températures extrêmement froides.

L'épreuve des bosses est la seule au programme de cette Coupe du monde. La compétition débutera à 9 h 15 (HNR) samedi matin.