NOUVELLES
26/01/2016 21:52 EST | Actualisé 26/01/2017 00:12 EST

Le Mexique lance un débat national sur la marijuana

Le Mexique a ouvert mardi le premier des cinq débats prévus autour de la légalisation de la marijuana qui pourraient amener le gouvernement à autoriser l'usage médical de cette substance.

Le président Enrique Pena Nieto, bien que personnellement opposé à toute légalisation, a décidé de lancer une série de discussions publiques quelques semaines après une décision de la Cour suprême ouvrant la voie à l'usage récréatif de la marijuana.

"C'est un sujet qui, depuis des dizaines d'années, touche de manière directe ou indirecte la vie de millions de Mexicains" a indiqué le ministre de l'Intérieur Miguel Angel Osorio Chong, à l'ouverture à Cancun du premier débat, qui était retransmis en direct à la télévision.

"Un sujet aussi délicat ne peut laisser place à l'improvisation" a prévenu le ministre de l'Intérieur, dans un pays déchiré par les violences entre cartels de drogue.

Pour ces débats, qui se termineront en avril, le gouvernement a invité des experts nationaux ou internationaux ainsi que de simples citoyens mexicains.

Les partisans de la légalisation avancent qu'une décriminalisation de la marijuana ferait chuter les revenus des cartels de drogue et réduirait la violence qui a fait plusieurs dizaines de milliers de victimes dans le pays.

Le président mexicain s'oppose à cet argument, mais souligne que son gouvernement est disposé à revoir la législation en fonction des résultats du débat national.

"Il semble y avoir une majorité" dans l'opinion publique en faveur d'un usage médical de la marijuana, a indiqué Osorio Chong.

Le gouvernement est "totalement ouvert à des mesures permettant d'améliorer la qualité de vie" des citoyens, a-t-il ajouté.

Une sénatrice du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), le parti du président Pena Nieto, a déposé un projet de loi visant à autoriser l'importation de marijuana à usage médical.

En octobre, Grace, une petite fille de 8 ans souffrant de crises épileptiques, est devenue la première personne autorisée au Mexique à suivre un traitement à base de cannabis à l'issue d'une bataille juridique, devenant un symbole pour de nombreux patients.

L'ouverture d'un débat national au Mexique intervient au moment où la légalisation de la marijuana progresse sur l'ensemble du continent américain.

Fin décembre, le président colombien Juan Manuel Santos a signé un décret légalisant l'usage médical de la marijuana.

D'autres pays de la région, tels que l'Uruguay, ont déjà adopté une législation légalisant la marijuana. Le Chili étudie la possibilité de voter une loi similaire.

Aux Etats-Unis, 23 Etats ont déjà autorisé l'usage médical de la marijuana, tandis que quatre autres Etats ainsi que la capitale américaine ont légalisé l'usage récréatif de cette substance.

csc-lth/se/jh