NOUVELLES
27/01/2016 07:45 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

La Pologne marque le 71e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz

VARSOVIE, Pologne — Des dizaines de personnes âgées qui ont survécu à l'Holocauste ont allumé des chandelles mercredi à Auschwitz, exactement 71 ans après que l'armée soviétique ait libéré le camp de la mort qui allait devenir le plus puissant symbole des atrocités commises par l'Allemagne nazie.

La commémoration organisée dans le sud de la Pologne s'inscrivait dans le cadre du Jour du souvenir décrété par les Nations unies. Des cérémonies ont aussi eu lieu ailleurs à travers le monde.

À Auschwitz, certains survivants portaient des foulards rayés qui rappelaient les uniformes des détenus de l'époque. Ils ont déposé des chandelles et des gerbes de fleurs le long d'un mur où plusieurs prisonniers ont été exécutés, avant de rejoindre les présidents de la Pologne et de la Croatie pour les cérémonies officielles.

Les Nazis ont exterminé plus d'un million de personnes à Auschwitz, principalement des Juifs et des Roms.

Les cérémonies de cette année sont organisée alors que l'antisémitisme refait surface en Europe. Près de 8000 Juifs ont quitté la France l'an dernier pour aller s'installer en Israël. En Allemagne, les Juifs se sentent menacés non seulement par l'extrême-droite, mais aussi par les migrants arrivés de pays comme la Syrie. La crise des migrants alimente également les craintes de la population face à tous ceux qui sont «différents».

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a profité d'une cérémonie organisée mercredi à l'ONU pour lancer un nouvel appel contre l'antisémitisme et les préjugés antimusulmans.