NOUVELLES
27/01/2016 02:02 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Jeux de la Francophonie 2021: la France retire sa candidature après le non de la Guadeloupe

La France n'organisera pas les jeux de la Francophonie 2021, la Guadeloupe ayant retiré sa candidature, a annoncé mercredi le ministère de la Ville, de la jeunesse et des sports.

Ary Chalus, député (DVG) et président du conseil régional de Guadeloupe, a remis lundi au Premier ministre un courrier en ce sens. "Considérant qu'il ne peut y avoir de candidature sans le soutien du territoire qui l'accueille, l'Etat prend acte de la position de la nouvelle majorité régionale et retirera la candidature de la France à cet événement", écrit le ministère des Sports dans un communiqué.

Lors de son arrivée à la tête de la Région Guadeloupe en décembre dernier, M. Chalus avait déjà remis en cause l'organisation en mars prochain de la rencontre France - Canada de Coupe Davis de tennis, arguant de la sous-estimation du budget prévisionnel de l'événement.

Après négociations avec l'Etat et l'engagement de ce dernier à participer au financement de la rénovation du Vélodrome de Baie-Mahault, M. Chalus avait finalement confirmé la tenue de la rencontre, du 4 au 6 mars.

La défection française ouvre la voie à une désignation du Canada comme hôte des jeux de la Francophonie 2021. Les provinces du Nouveau Brunswick -avec Moncton et Dieppe- et du Québec -avec Sherbrooke- sont les deux seuls candidats encore en lice.

cha/ig