NOUVELLES
27/01/2016 07:15 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Emirats: un septuagénaire meurt des suites du coronavirus MERS

Un homme, âgé de 73 ans, est décédé aux Emirats arabes unis des suites du coronavirus MERS, a annoncé mercredi l'Autorité de la santé d'Abou Dhabi.

La victime, dont la maladie avait été confirmée début janvier, avait contaminé une deuxième personne qui a cependant pu quitter l'hôpital, a ajouté l'Autorité, citée par l'agence officielle WAM.

En juin 2014, les autorités émiraties avaient indiqué que 10 personnes, dont six Emiratis, étaient décédées par le coronavirus MERS et que 68 autres avaient été infectées par la maladie depuis mars 2013.

En Arabie saoudite, pays voisin des Emirats et premier foyer de la maladie, 1.286 cas de coronavirus MERS, dont 551 mortels, ont été recensés depuis l'apparition de la maladie en 2012, indiquait mercredi son ministère de la Santé sur son site internet.

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Comme lui, il provoque une infection des poumons, et les personnes touchées souffrent de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires.

A la différence du SRAS, il génère aussi une défaillance rénale. Il n'existe pour l'heure aucun traitement préventif contre le coronavirus MERS.

bur/tm/ras/nbz