NOUVELLES
27/01/2016 13:10 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Coupe de la Ligue - City souffre pour rejoindre Liverpool en finale

Manchester City a bénéficié d'une décision litigieuse pour éliminer Everton mercredi en demi-finale retour (1-2, 3-1) et défier ainsi Liverpool, qui s'était qualifié mardi contre Stoke, le 28 février à Wembley lors de la finale.

Après les tirs au but la veille pour valider la qualification de Liverpool, l'autre favori des demi-finales, Manchester City, a aussi eu quelques sueurs froides.

Battus à l'aller il y a trois semaines (2-1), les Citizens, qui peuvent se féliciter de l'entrée détonnante de De Bruyne avec un but et une passe, ont d'abord été logiquement menés puisque Delofeu a fait trembler en début de matches une défense toujours pas très rassurante.

Un oubli de la paire argentine Demichelis-Otamendi dans l'axe a en effet permis à Barkley d'ouvrir le score (18).

City, sacré en 2014, a rapidement pu réagir grâce à une frappe déviée de Fernandinho qui a surpris Robles (24) mais la domination des locaux a ensuite mis du temps à être payante. A la pause, la finale étaient même virtuellement, comme en 1984, un derby de Liverpool entre les Reds et les Toffees.

Les joueurs de Manuel Pellegrini ont en effet touchés deux fois les montants par Agüero (37) et Silva (54) avant que la chance ne leur sourisse enfin.

Pas vraiment dangereux dans l'axe, Sterling a en effet centré en retrait pour de Bruyne (70), entré en jeu quatre minutes auparavant. Le 5e but du meilleur réalisateur de l'épreuve n'aurait toutefois jamais dû être validé puisque la balle était sortie du terrain avant d'arriver jusqu'au Belge, moins heureux en fin de match et sorti blessé (90).

Le 3e but d'Agüero, d'une jolie tête plongeante dans l'axe (76) est lui parfaitement valide. Au passage, l'Argentin frappe même pour la 6e fois lors des cinq derniers matches.

En face, Lukaku, qui avait marqué à l'aller son 12e but en 12 matches mais plus rien depuis, n'a pas eu la même vista.

Les Mancuniens, dauphin de Premier League et qualifiés en 8e de finale de la Ligue des champions, enchaînent donc un 5e match sans défaite depuis leur surprenante défaite à l'aller et ils peuvent toujours rêver de quadruplé cette saison.

A l'inverse, Everton, concède un 4e match sans victoire et même une 2e défaite consécutive. Il va maintenant falloir que le 12e de l'élite rebondisse mentalement car, avec 29 points, son maintien n'est pas encore acquis.

cd/yk