NOUVELLES
27/01/2016 08:32 EST | Actualisé 27/01/2017 00:12 EST

Algérie: plus d'un million de mines datant de l'ère coloniale détruites en 10 ans

L'armée algérienne a annoncé mercredi avoir détruit entre 2004 et 2015 plus d'un million de mines sur les frontières est et ouest du pays, des zones minées par l'armée française durant la guerre d'indépendance.

De novembre 2004 au 31 décembre 2015, 1.000.080 mines ont été détruites, selon un communiqué publié sur le site du ministère algérien de la Défense.

Début 2012, un responsable de l'armée algérienne avait déclaré que près de trois millions de mines, sur un total de 11 millions posées par l'armée française, étaient toujours enfouies le long des frontières algériennes.

La France a officiellement remis en 2007 à l'Algérie les plans des lieux où les mines ont été placées, le long des lignes "Challe" et "Morice", entre 1956 et 1959.

L'Algérie a proclamé son indépendance en 1962 à l'issue d'une guerre sanglante (1954-1962) qui scella la fin de plus d'un siècle de colonisation française.

La ligne Challe avait été installée à l'est du pays, entre l'Algérie et la Tunisie, à partir de juillet 1957. Elle était destinée à empêcher les infiltrations de combattants de l'Armée de libération nationale (ALN) depuis la Tunisie.

amb/nbz