POLITIQUE
26/01/2016 04:45 EST | Actualisé 27/01/2016 02:42 EST

Remaniement ministériel à Québec ce jeudi (VIDÉO)

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, rebrasse ses cartes. Il procédera à un remaniement ministériel jeudi.

Le gouvernement libéral devait tenir une réunion du Conseil des ministres mercredi, mais elle a été annulée mardi après-midi, quelques minutes avant l'annonce du remaniement.

L'assermentation des nouveaux ministres se fera dans la salle du Conseil législatif de l'Assemblée nationale, le Salon rouge, qui « traditionnellement est le théâtre des gros remaniements ministériels », selon Sébastien Bovet, chef de bureau politique de Radio-Canada à Québec.

En soirée, une source a indiqué à Radio-Canada que le remaniement aurait « une certaine ampleur », ajoutant que « ça ne va pas si mal pour le gouvernement ».

Philippe Couillard revient mardi soir de Milan, où il était en mission économique. Il passera la journée de mercredi à rencontrer son équipe.

M. Couillard avait déjà fait part des critères selon lesquels il veut former son prochain Conseil des ministres. Il veut plus de femmes, de jeunes et de représentants des régions. À cela s'ajoute, selon la source de Radio-Canada, un « dynamisme » et la « nécessité d'ouvrir un nouveau chapitre ».

À noter aussi que la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, est toujours absente de la sphère publique, elle qui a abandonné temporairement ses fonctions pour cause de maladie à la fin octobre.

Un deuxième remaniement en moins de deux ans de gouvernance

Depuis l'élection des libéraux au printemps 2014, M. Couillard a procédé à un seul remaniement ministériel, de petite envergure, dans la foulée de la démission d'Yves Bolduc en février 2015.

Trois ministres avaient alors hérité de nouveaux portefeuilles : François Blais s'était amené à l'Éducation en remplacement de M. Bolduc, Sam Hamad avait vu le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale s'ajouter à ses responsabilités de ministre du Travail, et Pierre Arcand était devenu responsable de la Côte-Nord en plus de garder ses fonctions de ministre des Ressources naturelles.

VOIR AUSSI:

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les compressions du gouvernement Couillard Voyez les images