NOUVELLES
25/01/2016 10:42 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

Un séisme d'une magnitude de 6,2 frappe l'enclave espagnole de Melilla

MADRID — Un séisme survenu peu avant l'aube, lundi, a effrayé la population et endommagé quelques édifices à Melilla, une enclave espagnole située en Afrique du Nord.

Selon l'institut d'études géologiques des États-Unis, le tremblement de terre avait une magnitude de 6,2 et son épicentre était situé dans la Méditerranée, à environ 77 kilomètres au nord-ouest de Melilla, une ville portuaire espagnole se trouvant sur le territoire du Maroc.

L'institut géographique national de l'Espagne a indiqué que la secousse s'était produite à 5 h 22, heure locale, et avait été suivie d'une dizaine de répliques, dont deux d'une magnitude de 4,6 trois heures plus tard.

Le président du gouvernement de Melilla, Juan Jose Imbroda, a annoncé que 15 personnes avaient été soignées pour des blessures mineures, surtout des ecchymoses et des coupures. Il a mis le faible nombre de blessés sur le compte de l'heure matinale à laquelle le séisme s'était déroulé, un moment où la majorité des habitants était à l'intérieur.

L'agence de presse officielle du Maroc a précisé que les autorités des villes marocaines de Nador et d'Al Hoceïma n'avaient rapporté aucun dommage ou blessé.

La télévision nationale de l'Espagne a diffusé des images montrant de larges morceaux de béton s'étant détachés d'immeubles à logements à Melilla et des gens en pyjamas se précipiter dans les rues après le tremblement de terre.

La secousse a été ressentie jusqu'à Cadix et Malaga, dans le sud de l'Espagne.

M. Imbroda a affirmé que le bâtiment le plus endommagé était probablement celui de l'administration municipale, ajoutant toutefois qu'il ne pouvait pas fournir de chiffres concernant le nombre d'édifices abîmés par le séisme.

Melilla compte environ 85 000 habitants.