BIEN-ÊTRE
25/01/2016 11:10 EST

Fruits de mer et œuvres d'art au restaurant êat de l'hôtel W Montréal (PHOTOS)

Sarah-Émilie Nault

On entre chez êat comme on entrerait dans une galerie d'art new-yorkaise éclatée. Ici, murs et mobilier sont recouverts de jolis graffitis et d'œuvres d'art souvent réalisées sur place par des artistes peintres en plein happening créatif. Les toiles blanches recouvrant les murs sont ainsi colorées au fil des événements, décorant progressivement et de bien belle manière le tout nouveau restaurant situé au rez-de-chaussée de l'hôtel W. Branché (les serveurs sont habillés par le designer Travis Taddeo!), original et musical, le êat porte ainsi bien son nom, qui signifie «être avec toi».

Le plaisir de donner du plaisir

Ouvert en décembre dernier, l'ancien Ristorante Otto accueille aujourd'hui artistes, DJs, designers et surtout clients venus goûter les créations du chef français Sébastien Giannini, ancien chef exécutif au Fairmont Le Reine Elizabeth.

«À la base, c'est un menu qui a été pensé par Peter Chase et par le chef new-yorkais Alan Ashkinaze, explique-t-il. Ils ont mis en place une carte spécialisée en fruits de mer. Après, nous composons avec les produits de saison et les produits locaux. Puis, je me fais plaisir avec des plats comme la bourride qui vient de chez moi. Il leur fallait un chef qui était axé sur une cuisine méditerranéenne et de poissons. Quelqu'un qui avait vraiment un ancrage particulier dans la cuisine des poissons.»

Composant la carte, des poissons et des fruits de mer d'abord – les spécialités de la maison –, mais aussi un peu de viande et des plats directement tirés de l'enfance du chef. «La bourride, la purée de brocoli et la salade de roquette au parmesan sont des plats que je mangeais enfant avec ma mère et ma grand-mère. Nous sommes dans un hôtel connu qui marche bien et nous avons envie de faire les choses bien, mais simplement. Ce que les gens veulent retrouver aujourd'hui, c'est le produit bien cuisiné et bien fait, mais proposé simplement. C'est ce que nous offrons.»

«Les gens viennent ici et arrivent à se retrouver autour d'un bon tartare, d'un bon steak ou d'une bonne côte de bœuf», ajoute le chef de 34 ans ayant (déjà) cumulé 20 ans de métier. «Il y en a pour tous les goûts. On prend ce que les gens aiment. On veut que ce soit gourmand et généreux, à la française. Je n'arrivais pas à renier mes origines. La cuisine, ça doit être gourmand et généreux en plus de faire plaisir aux gens. On essaie de donner du plaisir; la cuisine, c'est ça, c'est donner du plaisir, sinon ça ne sert à rien.»

Les recommandations du chef

Lors d'une première visite chez êat, le chef Sébastien Giannini recommande d'essayer le plateau de luxe, un petit paradis de fruits de mer pour deux personnes composé d'huîtres, de moules, de palourdes, de belles crevettes, de rillette, de ceviche, d'un tartare au gré du marché et d'un demi-homard. «On se fait plaisir pour deux. Ensuite, on essaie le cassoulet, la bourride, l'agneau ou alors la côte de bœuf pour deux. C'est gourmand, c'est chaud et c'est convivial.»

Avec des entrées à partir de 10 $ et des tartares à 24 ou 26 $, le chef qui se décrit comme un chef à la main de fer dans un gant de velours parle de «tarifs raisonnés en rapport avec les prix du marché et la qualité recherchée».

«Nous travaillons uniquement avec la pêche qui nous intéresse. Nous avons nos arrivages deux à trois fois par semaine et nous nous faisons plaisir pour les huîtres et les poissons. On a du beau poisson. Nous essayons de faire en sorte que l'image et les standards de l'hôtel soient respectés et que les clients en aient pour leur argent. Il faut qu'ils se sentent bien et qu'ils aient envie de revenir chez nous.»

Le restaurant comporte 80 places assises et c'est le sommelier Vincent Lapointe qui signe la carte des vins. Les brunchs du dimanche ont débuté le 24 janvier et un menu spécial a été imaginé par le chef Giannini pour la Saint-Valentin.

Le restaurant êat est situé au rez-de-chaussée de l'hôtel W Montréal, au 901, rue du Square-Victoria.

Galerie photo Le restaurant êat de l'hôtel W Montréal Voyez les images