NOUVELLES
25/01/2016 05:14 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

Pakistan: le chef de l'armée s'engage à partir à la retraite dans les temps

Le puissant et populaire chef d'Etat major de l'armée pakistanaise, le général Raheel Sharif, va prendre comme prévu sa retraite plus tard cette année, a-t-il annoncé lundi.

"L'armée pakistanaise est une grande institution", a-t-il déclaré, selon des propos rapportés sur Twitter par le porte-parole de l'armée, le général Asim Bajwa. "Je ne crois pas aux extensions (de mandat) et je prendrai ma retraite à la date prévue", a-t-il indiqué, selon ces propos tenus lors d'une réunion lundi avec ses principaux aides.

"Nos efforts (pour éradiquer) le terrorisme vont continuer avec une force et une détermination totales. L'intérêt national du Pakistan est suprême et sera préservé à tout prix", a poursuivi le chef de l'armée, qui doit sa popularité à la relative stabilisation de la situation sécuritaire du pays ces derniers mois.

Le général Sharif a succédé en 2013 au général Ashfaq Kayani, qui avait lui-même obtenu une prolongation de trois ans de son mandat, et doit achever sa mission fin 2016.

Avant lui, les ex-militaires Pervez Musharraf et Zia ul-Haq, tous deux arrivés au pouvoir par des coups d'Etat, avaient eux aussi prolongé leur séjour au pouvoir.

Selon l'analyste spécialisé dans les questions sécuritaires Talat Masood, l'engagement du général Sharif peut renforcer la démocratie pakistanaise. Elle envoie aussi un signal aux politiques du pays, en particulier le Premier ministre Nawaz Sharif, qu'il est temps de "se montrer responsable et de renforcer les institutions du Pakistan afin de ne pas avoir à se reposer sur l'armée".

Nawaz Sharif "a cédé beaucoup d'espace à l'armée ces deux ou trois dernières années. Cela va lui donner l'opportunité de récupérer cet espace", a-t-il indiqué à l'AFP.

Le Pakistan a été dirigé par des militaires pendant plus de la moitié de ses 69 ans d'existence et les experts estiment qu'ils tirent toujours les ficelles en matière de défense et de politique étrangère.

sjd-st/ahe/cr