NOUVELLES
25/01/2016 07:20 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

Les représentations sur la peine du tueur d'un militant gai ont été reportées

HALIFAX — L'audience de représentations sur la peine a été reportée pour un homme souffrant de maladie mentale qui a plaidé coupable à une accusation d'homicide involontaire pour la mort du militant des droits des homosexuels Raymond Taavel.

Andre Noel Denny avait été accusé à l'origine de meurtre au deuxième degré pour la mort de l'homme de 49 ans en avril 2012, mais a plaidé coupable à une accusation réduite en novembre.

Les représentations sur la peine ont débuté lundi, mais ont ensuite été reportées jusqu'au 22 février.

M. Denny, un homme jugé non criminellement responsable pour ses gestes dans une affaire criminelle antérieure, avait eu droit à une sortie sans escorte d'une heure de l'hôpital le 6 avril 2012, mais n'y était pas retourné.

Alors que les autorités le cherchaient, M. Taavel a été battu à mort à l'extérieur d'un bar d'Halifax après une altercation.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a offert des excuses à la famille de M. Taavel le mois dernier.

Le ministre de la Santé Leo Glavine a indiqué qu'une révision des politiques a identifié des failles où des améliorations étaient requises pour assurer la protection du public.

La famille de M. Taavel a écrit une déclaration à l'époque affirmant qu'elle demeurait préoccupée relativement à la possibilité que les patients jugés non criminellement responsables ne soient pas retrouvés s'ils ne retournent pas à l'hôpital.