NOUVELLES
25/01/2016 11:07 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

JO-2024 - Los Angeles: des résidences universitaires pour Village olympique

Los Angeles 2024, le comité de candidature à l'organisation des jeux Olympiques 2024, prévoit, en cas de succès, de loger les athlètes dans des résidences universitaires déjà existantes, a-t-il annoncé lundi.

Le Village olympique aura pour cadre le campus de l'université de UCLA tandis que l'autre prestigieuse université de Los Angeles, USC, servira à loger les journalistes et officiels, a précisé LA 2024.

"Ce projet permet ainsi de réduire encore plus les coûts et les risques pour l'organisation de l'événement", ont indiqué les responsables de LA 2024 dans un communiqué.

"Il est aussi en ligne avec l'agenda 2020 du Comité international olympique qui encourage les villes-candidates à organiser des Jeux responsables et économiquement viables", ont-ils poursuivi.

"Tous ces bâtiments ont été soit construits récemment, soit rénovés récemment et sont de conception moderne avec des surfaces spacieuses, des lieux de sociabilisation, les dernières technologies et toutes les infrastructures nécessaires", a ajouté LA 2024.

Le campus d'UCLA présente également l'énorme avantage d'avoir des stades, piscines et salles polyvalentes de grande qualité, réduisant "considérablement le temps passé par les athlètes dans les transports".

Le dossier du Village olympique empoisonnait Los Angeles depuis le dépôt de sa candidature. Le projet initial prévoyait la construction d'un Village olympique sur un site abandonné, mais de nombreuses voix s'étaient élevées, soulignant qu'il pouvait y avoir une explosion des coûts et des risques dans le financement.

Selon le projet initial, un opérateur privé aurait été en charge de la construction du Village olympique pour un coût estimé à deux milliards de dollars.

Los Angeles a pris le relais en 2015 de Boston, sélectionné à l'origine par le Comité olympique américain pour présenter la candidature américaine.

Boston a retiré sa candidature en raison de l'opposition de la population locale qui redoutait notamment les répercussions fiscales de l'événement.

Los Angeles a déjà organisé les JO d'été à deux reprises en 1932 et 1984.

La métropole californienne est en concurrence avec Budapest, Rome et Paris et le CIO choisira la ville hôte en septembre 2017.

Les États-Unis n'ont plus organisé les JO d'été depuis 1996, à Atlanta.

jr/yk