NOUVELLES
25/01/2016 03:43 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

Haïti: Paris demande "l'aboutissement rapide du processus électoral"

La France a demandé lundi "l'aboutissement rapide du processus électoral", dans "un climat apaisé" en Haïti, où le second tour des élections présidentielles a été annulé vendredi suite à des incidents.

"La France exprime sa préoccupation après le report, pour des raisons de sécurité, du second tour des élections présidentielles et des élections législatives. Elle condamne les actes de violence perpétrés ces derniers jours et est attachée à l'aboutissement rapide du processus électoral engagé depuis août 2015", a annoncé le ministère français des Affaires étrangères.

"Nous appelons les parties à trouver les compromis permettant de conclure cette dernière étape du processus électoral dans un climat apaisé et respectueux des choix des électeurs", a ajouté le ministère.

"Devant la gravité des défis économiques, sociaux et humanitaires qu'Haïti doit relever, l'union au service du redressement est plus que jamais nécessaire", ajoute le communiqué.

Le second tour de l'élection présidentielle et des législatives partielles étaient prévus dimanche mais l'opposition a multiplié les manifestations pour dénoncer "un coup d'Etat électoral" fomenté par le président Michel Martelly. Plus d'une douzaine de bureaux électoraux ont été incendiés ou attaqués en province dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le scrutin a été annulé pour des raisons de sécurité par le Conseil électoral provisoire, et aucune nouvelle date n'a été annoncée.

ms/bpi/ros