NOUVELLES
25/01/2016 07:57 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

Europol inaugure un nouveau centre de lutte au terrorisme

AMSTERDAM — L'Union européenne a inauguré lundi un nouveau centre de coordination à la lutte au terrorisme, au moment où on dit l'Europe confrontée à sa pire menace terroriste en dix ans.

L'agence policière européenne Europol a dit qu'il y a toutes les raisons de croire que le groupe armé État islamique, des terroristes inspirés par cette organisation ou encore d'autres djihadistes frapperont de nouveau en Europe, mais surtout en France, pour causer de multiples victimes civiles.

Le nouveau Centre européen de contre-terrorisme comptera 40 ou 50 employés. Il verra au partage des renseignements, épaulera les pays européens dans leurs enquêtes pour terrorisme, et aidera à traquer les djihadistes ainsi que leurs sources de financement et d'armes.

Le patron d'Europol, Rob Wainwright, a prévenu que 5000 Européens ont été radicalisés par les djhadistes qui combattent en Irak et en Syrie, dont plusieurs qui maintenant sont rentrés chez eux.

Il a déclaré que la menace actuelle nécessite une réponse musclée et ambitieuse de la part de l'Union européenne.