NOUVELLES
25/01/2016 08:31 EST | Actualisé 25/01/2017 00:12 EST

Alex Ovechkin a-t-il besoin de 91 000 $ de plus?

BILLET - Pourquoi la LNH promet-elle une bourse de un million à l'équipe qui remportera le mini tournoi auquel participeront ses joueurs étoiles dimanche prochain?

Un texte de Martin Leclerc

Depuis de nombreuses années, le match des étoiles de la LNH était devenu tellement insignifiant que la majorité des chroniqueurs affectés à la couverture des activités de la ligue profitaient de ce week-end de festivités pour prendre des vacances. Sans compter le fait que, chaque année, des vedettes préféraient prétexter une blessure et se reposer au lieu de participer à ce qui était devenu une parodie de match, dénuée d'enjeu.

La nouvelle formule mise de l'avant cette année, un mini-tournoi à trois contre trois qui mettra aux prises des équipes représentant chacune des quatre divisions, rendra certainement les choses plus intéressantes. Dans ce nouveau format, les joueurs pourront patiner à fond et montrer toutes leurs habiletés tout en courant peu de risques de se blesser, ce que la traditionnelle formule du hockey à cinq contre cinq ne permettait pas.

Pour les amateurs et les partisans, le tournoi des étoiles de cette année sera au moins aussi intéressant à regarder que le match des étoiles de la MLB, ce qui constitue un grand pas en avant.

***

Cela dit, pourquoi les dirigeants de la ligue ont-ils jugé approprié de promettre une cagnotte de un million de dollars (près de 91 000 $ par joueur) à l'équipe qui remportera ce mini-tournoi? En quoi cela rehaussera-t-il le prestige ou le niveau de jeu de cette compétition?

A-t-on mis cette bourse à l'enjeu pour capter l'imagination des amateurs? Alex Ovechkin touche 9,54 millions par saison. Qui donc s'avancera sur le bout de son siège et se rongera les ongles en espérant le voir empocher 91 000 $ de plus?

A-t-on déposé cet argent sur la table pour fouetter les joueurs et les inciter à enfoncer la pédale au plancher? Collectivement, les 44 participants au week-end des étoiles empocheront plus de 255 millions de dollars cette saison. Et, à l'exception de John Scott, tous ces joueurs jouent un rôle extrêmement important au sein de leur équipe. John Tavares et P.K. Subban risqueront-ils une fracture à une main ou à un pied pour bloquer un tir et parvenir à empocher 91 000 $ au week-end des étoiles? Il est permis d'en douter.

***

L'idée d'offrir une bourse aux gagnants n'est pas mauvaise en soi. Mais en dirigeant cet argent au mauvais endroit, la LNH rate une belle occasion de faire œuvre utile et de stimuler la pratique du hockey.

La LNH aurait pu, par exemple, promettre de verser 91 000 $ à chacune des associations de hockey mineur ayant formé les joueurs de l'équipe gagnante. Les associations locales ont en général très peu de moyens financiers. Une telle somme leur permettrait sans doute d'accueillir de nombreux enfants provenant de familles défavorisées, d'acheter de l'équipement neuf ou de réserver un plus grand nombre d'heures de glace pour leurs équipes.

Dimanche prochain, personne ne bondira de son siège en souhaitant voir un millionnaire empocher 91 000 $ supplémentaires. Mais si cet argent était promis à des associations de hockey mineur, il y aurait au moins 44 communautés où cette partie serait suivie avec énormément d'intérêt. Et à la fin du match, dans 11 de ces 44 communautés, les joueurs de l'équipe gagnante seraient considérés comme de véritables héros.

Il est difficile de croire qu'Erik Karlsson, Patrick Kane ou Patrice Bergeron laisseront tout sur la patinoire pour remporter ce mini-tournoi et empocher personnellement 91 000 $ supplémentaires. Mais on peut penser qu'ils en donneraient probablement un peu plus en sachant que, dans le village ou le quartier où ils ont grandi, tout le monde est rivé à l'écran pour savoir si on pourra faire jouer un plus grand nombre d'enfants, faire des rénovations ou réaliser un projet important.

Et puis, il me semble que, pour une fois, ça nous permettrait d'aligner positivement les mots « sport », « professionnel » et « argent » dans une même phrase.