NOUVELLES
22/01/2016 08:34 EST | Actualisé 22/01/2017 00:12 EST

Washington retire leurs accréditations à cinq consuls honoraires russes (département d'Etat)

Les Etats-Unis ont retiré leurs accréditations à cinq consuls honoraires russes en réponse au harcèlement dont font l'objet leurs propres diplomates en poste en Russie, a annoncé vendredi le département d'Etat.

"Nous sommes prêts à prendre d'autres mesures appropriées si nos activités diplomatiques et consulaires venaient à être davantage entravées en Russie", a prévenu Mark Toner, porte-parole du département d'Etat.

Le ministère des Affaires étrangères russe a exprimé sa colère contre ces mesures prises par Washington contre ses consuls, cinq citoyens américains qui représentent Moscou en Californie, dans l'Utah, le Minnesota, la Floride et à Porto Rico.

La porte-parole Maria Zakharova a accusé les "services de sécurité" américains de "provocations contre les employés de missions diplomatiques russes, et pas seulement aux Etats-Unis".

"La décision prise contre les consuls honoraires est la poursuite par l'administration de Barack Obama d'une politique destinée à réduire les liens avec notre pays", a ajouté la porte-parole russe dans un communiqué.

Le département d'Etat a précisé que les relations diplomatiques formelles entre les deux pays ne seraient pas affectées par ces mesures prises contre les consuls honoraires, une initiative qui fait suite à une décision identique de Moscou contre les intérêts américains.

"Nous avons pris cette mesure en réponse aux interférences continues de la Russie contre nos opérations diplomatiques et consulaires en Russie, qui incluent, mais pas seulement, un harcèlement généralisé de notre personnel, de même que les fermetures forcées du Centre américain à Moscou et de 28 espaces américains en Russie", a repris Mark Toner.

"Cela n'affecte pas les opérations diplomatiques formelles de la Russie, notamment son ambassade, ses consulats généraux et son Centre culturel à Washington DC", a-t-il ajouté.

Le Centre américain de Moscou a été fermé par les autorités locales en septembre dernier après 22 ans durant lesquels il a servi de bibliothèque et de lieu de rencontres culturelles pour les Russes et les Américains expatriés.

Les consuls honoraires ne sont pas des diplomates et ne bénéficient pas normalement d'immunité diplomatique, mais ils sont accrédités pour représenter le gouvernement et ses citoyens à l'étranger.

Le département d'Etat a précisé que cinq des six consuls honoraires présents aux Etats-Unis avaient perdu leur statut.

A Moscou, Maria Zakharova a encore exprimé ses remerciements aux citoyens américains qui ont servi comme consuls honoraires pour la Russie.

"Nous espérons que tôt ou tard le bon sens prévaudra à Washington et que les consuls honoraires pourront reprendre leurs travail utile et très apprécié", a-t-elle conclu.

dc/bdx/vog

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!