NOUVELLES
22/01/2016 06:15 EST | Actualisé 22/01/2017 00:12 EST

Ukraine: si la Russie appliquait Minsk, les sanctions pourraient être levées (Kerry)

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a réaffirmé vendredi que si la Russie appliquait pleinement les accords de Minsk pour régler le conflit dans l'est de l'Ukraine, les sanctions qui pèsent sur Moscou pourraient être levées dans les prochains mois.

Washington a maintes fois déclaré que si Moscou et les séparatistes pro-russes de l'est ukrainien mettaient totalement en oeuvre les accords de février 2015 -- signés à Minsk par la Russie, l'Ukraine, la France et l'Allemagne -- les mesures punitives prises par le gouvernement américain contre la Russie pourraient être abandonnées.

Dans un discours sur les priorités de la diplomatie américaine cette année, devant le Forum économique de Davos, John Kerry a précisé que lui et le vice-président Joe Biden s'étaient entretenu mercredi dans la station de ski suisse avec le président ukrainien Petro Porochenko.

"Je crois qu'avec des efforts et des intentions légitimes de bonne foi pour régler les problèmes des deux côtés, il est possible que ces accords de Minsk soient appliqués dans les prochains mois et que l'on trouve la place pour que les sanctions soient levées, en cas de mise en oeuvre complète" du règlement de Minsk, a plaidé le chef de la diplomatie américaine.

Moscou et Kiev sont empêtrés dans une crise sans précédent depuis l'arrivée au pouvoir de pro-Occidentaux en Ukraine début 2014, suivie de l'annexion par la Russie de la péninsule de Crimée à la suite d'un référendum contesté, puis du conflit avec les séparatistes prorusses dans l'est. Depuis avril 2014, le conflit dans l'Est a fait plus de 9.000 morts.

Kiev et les Occidentaux accusent la Russie d'armer les séparatistes et d'avoir déployé des troupes dans la zone de conflit, le plus sanglant en Europe depuis les guerres dans les Balkans dans les années 1990. Moscou nie farouchement ces accusations, mais son rôle dans la crise ukrainienne lui a valu de lourdes sanctions économiques et la pire dégradation de ses relations avec les Occidentaux depuis la fin de la Guerre froide.

Les Etats-Unis et la Russie se sont toutefois rapprochés ces derniers mois, à la faveur d'une recherche de solution diplomatique à la guerre en Syrie et de la conclusion de l'accord sur le nucléaire iranien.

nr/fz/alc

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!