NOUVELLES
22/01/2016 04:24 EST | Actualisé 22/01/2016 04:24 EST

Quelques citations de la charge du «National Review» contre Donald Trump

Le magazine conservateur américain « National Review » n'a pas mâché ses mots dans un manifeste monstre contre le candidat républicain Donald Trump.

Le texte a été publié jeudi soir et les auteurs n'y vont pas par quatre chemins pour critiquer Trump.

Voici certaines des citations-chocs de cet article.

Trump, une menace pour le Parti. « Trump est un opportuniste politique philosophiquement sans attaches qui jetterait à la poubelle le conservatisme idéologique qui fait consensus au sein du Parti républicain au profit d'un populisme avec des tons de domination masculine. »

Trump et ses tendances gauchistes sur certains sujets. « Lui et Bernie Sanders ont partagé plus que leur accent un peu étrange. »

Au sujet de son plan d'immigration. « Trump donne dans l'absurdité lorsqu'il dit qu'il va ramener au pays beaucoup d'immigrants illégaux après les avoir déportés, qui fait de sa politique une version déguisée de l'amnistie. »

Son plan pour détruire l'État islamique. « Pour quelqu'un qui veut projeter une image de force, il a une faiblesse incroyable pour la flatterie, démontrant un faible pour Vladimir Poutine après avoir reçu quelques mots doux de la part du voyou russe. »

Trump n'a pas beaucoup d'expérience politique. « Il est comme l'homme qui demande une hypothèque sans cote de crédit — ou, dans ce cas, qui applique pour gérer un budget de 3,8 trillions et l'armée la plus redoutable sur Terre. »

Ses succès comme hommes d'affaires remis en cause. « Peu d'entre nous auront la chance, contrairement à Trump, de se faire sortir du trou par papa grâce à un prêt illégal sous la forme de jetons de casino. »

Et pour conclure... « Donald Trump est une menace pour le conservatisme américain. Il prendrait le travail de plusieurs générations et le piétinerait en faveur d'un populisme aussi insouciant et cru que le personnage lui-même. »

Suite à cet éditorial, le « National Review » s'est vu retirer la co-organisation d'un prochain débat entre les candidats républicains.

« C'est un faible prix à payer pour dire la vérité au sujet de "The Donald" », a indiqué Jack Fowler, éditeur du magazine.

Vous pouvez lire le texte en entier — en anglais — ici.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES
  • JOE MCNALLY/GETTY IMAGES