NOUVELLES
22/01/2016 14:34 EST | Actualisé 22/01/2017 00:12 EST

Mexique: trois suspects arrêtés dans l'enquête sur la disparition de 43 étudiants

Les autorités mexicaines ont arrêté trois nouveaux suspects dans l'enquête sur la disparition de 43 étudiants de l'école normale d'Ayotzinapa, une affaire qui avait secoué le pays et l'opinion internationale, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire.

Les trois hommes, dont l'un est âgé de 19 ans, suspectés de faire partie d'un groupe criminel, ont été arrêtés à Iguala, dans l'Etat de Guerrero (sud), la ville où les élèves-enseignants avaient disparu le 26 septembre 2014.

Deux des suspects auraient reçu les étudiants "des mains de la police municipale d'Iguala", a indiqué le responsable national de la sécurité, Renato Sales, lors d'une conférence de presse.

Le troisième homme, âgé de 40 ans, est le "principal" suspect dans le meurtre de Julio Cesar Mondragon, un étudiant dont le corps avait été retrouvé le visage écorché, a indiqué M. Sales.

Au total, 113 personnes ont été détenues depuis le début de cette affaire qui a provoqué une indignation internationale et généré de nombreuses critiques à l'encontre du gouvernement du président Enrique Pena Nieto.

Venus manifester à Iguala, les élèves de l'école normale d'Ayotzinapa avaient été attaqués par des policiers municipaux qui les auraient ensuite livrés à un cartel de la drogue. Les membres de ce groupe criminel les auraient alors assassinés puis brûlés dans une décharge, selon la version des autorités.

Les familles des étudiants et des enquêteurs indépendants ont toutefois remis en cause cette version. Les autorités judiciaires mexicaines ont accepté de créer une unité spéciale chargée de poursuivre l'enquête et d'ouvrir de nouvelles pistes d'investigation.

csc/se/tup/mda

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!