NOUVELLES
21/01/2016 20:23 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Les cours du pétrole à la hausse en Asie

Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse vendredi après des déclarations encourageantes du président de la Banque centrale européenne, mais l'excès d'offre continue de peser sur les prix.

Le président de la BCE Mario Draghi a déclaré jeudi qu'il serait "nécessaire de réévaluer et peut-être revoir" la politique monétaire lors de la prochaine réunion du conseil des gouverneurs, le 10 mars. Des propos qui ont redonné un peu d'optimisme à des marchés plombés notamment par le ralentissement de l'économie mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) progressait de cinq cents à 29,58 dollars dans les échanges électroniques en Asie tandis que le Brent, référence européenne du brut, gagnait 13 cents à 29,38 dollars.

Mercredi, le WTI était tombé à 26,19 dollars avant de clôturer à 26,55 dollars, son plus bas depuis mai 2003. Le Brent est également passé sous les 28 dollars, un plus bas de 12 ans.

Les analystes ne sont cependant pas sûrs que le rebond observé vendredi sera pérenne, compte tenu de la surabondance de l'offre qui fait dégringoler les cours depuis juin 2014, quand le baril s'échangeait à 100 dollars.

"Si le pétrole se renforce à cause des espoirs d'aide de la BCE, alors le rebond ne durera pas car la situation de surabondance de l'offre se fera de nouveau sentir, plutôt tôt que tard", a déclaré Bernard Aw, analyste chez IG Markets à Singapour.

Il a mis en garde contre l'idée qui consisterait à considérer que les prix de l'or noir ont touché leur plancher.

"C'est la fin de la semaine. Et depuis trois semaines, les marchés démentent les analystes qui prédisent un rebond."

Les cours ont plongé en raison d'une offre largement excédentaire que n'arrive plus à absorber une demande moribonde, en raison du ralentissement économique mondial, et notamment de la Chine.

Plus récemment, la levée de la plupart des sanctions imposées à Téhéran et la perspective d'un retour du brut iranien sur le marché ont également contribué à faire baisser les prix.

str/mba/jac/jr

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!