NOUVELLES
22/01/2016 12:10 EST | Actualisé 22/01/2017 00:12 EST

Les autorités ferment une école du nord de la Saskatchewan après une fusillade

LA LOCHE, Sask. — Le premier ministre de la Saskatchewan a annoncé, vendredi, qu'une fusillade était survenue dans une école secondaire d'une communauté autochtone située dans le nord de la province.

Brad Wall a indiqué que l'incident avait fait des victimes, sans toutefois fournir davantage de détails.

Un responsable de la division scolaire Northern Lights a déclaré en entrevue avec CTV News qu'un tireur était présent dans l'édifice Déné, l'un des bâtiments de l'école communautaire La Loche.

Ken Ladouceur, l'un des dirigeants de la division scolaire, a confié avoir reçu un appel du directeur de l'établissement peu après 13 h. Le chef du service d'incendie de la municipalité a indiqué dans une entrevue avec CTV qu'un garçon ayant une arme en sa possession avait été placé en détention.

La division de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à La Loche a révélé que ses agents avaient été dépêchés à l'édifice Déné en raison d'un «incident grave». Le bâtiment, qui accueille des élèves de la septième à la douzième année, a été bouclé.

La GRC a également ordonné aux parents et aux résidants de ne pas se présenter sur les lieux parce que la situation n'avait pas encore été réglée.

Dans un communiqué, le corps policier a précisé qu'il n'était encore qu'au tout début de son enquête.

L'école élémentaire Ducharme a également été fermée par mesure de précaution.

Comptant quelque 3000 habitants, La Loche est une communauté de la Première Nation Déné située à l'est du lac du même nom dans le nord de la forêt boréale.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!