NOUVELLES
22/01/2016 01:33 EST | Actualisé 22/01/2017 00:12 EST

Le Parlement croate réuni pour voter sur le nouveau gouvernement

Le Parlement croate devait se prononcer vendredi sur le nouveau gouvernement proposé par une coalition de centre-droit, dont le principal objectif sera le redressement de la fragile économie de ce dernier membre de l'UE.

"Notre objectif est d'améliorer la situation économique et politique en Croatie, ainsi que le niveau de vie des citoyens", a déclaré aux élus le Premier ministre désigné Tihomir Oreskovic, un expert financier sans appartenance politique.

"Je suis prêt à relever les défis (...) Nous devons être préparés à prendre des décisions difficiles", a-t-il ajouté en présentant son programme.

M. Oreskovic, 49 ans, qui a fait sa carrière chez le géant pharmaceutique Teva, dont il a été le directeur financier pour l'Europe avant d'accepter de diriger le nouveau gouvernement croate, a proposé un cabinet de 23 ministres.

M. Oreskovic est un novice en politique, un expatrié qui n'a vécu que quelques années dans son pays et qui est peu connu par ses compatriotes. Il a grandi et fait ses études au Canada, dont il a également la nationalité.

L'économie croate, qui n'avait pas enregistré de croissance depuis 2008, a connu une hausse du PIB en 2015, estimée à 1,7% par la Banque nationale (HNB), qui prévoit pour cette année une croissance de 1,8%.

M. Oreskovic a affirmé que l'un des ses principaux objectifs serait de réduire d'ici 2020 la dette publique en dessous de 80% du PIB, alors qu'elle frôle actuellement la barre des 90% du PIB.

Le chômage reste l'un des plus élevés dans l'Union européenne et touche près de 18% des 4,2 millions d'habitants de ce pays qui a adhéré en 2013 au bloc européen.

M. Oreskovic a été proposé par une coalition formée par l'Union démocratique croate (HDZ, conservateurs) et de Most, un nouveau parti hétéroclite qui rassemble des personnalités de diverses couleurs politiques.

Depuis fin 2011, le pays était dirigé par une coalition de centre-gauche.

Le nouveau gouvernement devrait être investi sans problème car la nouvelle coalition dispose d'au moins 78 des 151 sièges au Parlement.

ljv-rus/cn/alc

TEVA PHARMACEUTICAL INDUSTRIES

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!