BIEN-ÊTRE
22/01/2016 10:44 EST | Actualisé 22/01/2016 10:52 EST

Duo gourmand: Lasagnette aux légumes racines du chef Nick de Palma et deux vins qui vont bien

Cette semaine, pour notre chronique, on découvre la cuisine du coloré et sympathique chef Nick De Palma du restaurant Inferno dans la Petite Italie. Il nous offre ici sa recette de lasagne végétarienne avec des légumes de saison, gourmande à souhait! Un peu de chaleur en ce mois glacial de janvier!

Pour se simplifier la vie, on vous suggère de la faire avec des pâtes fraîches maison achetées dans une épicerie italienne. Plus rapide!

Cliquez ici pour la recette

lasagnette

Nick De Palma

Nick est reconnu par sa clientèle et ses pairs comme étant un vrai boute-en-train! Mais s’il a un côté un peu « fou fou », beaucoup de gens savent que c’est un perfectionniste et un chef extrêmement talentueux.

C’est aussi un ambassadeur émérite de la cuisine italienne, dont il a toujours fait avec fierté sa spécialité. Il y a 17 ans déjà, alors qu’il entrait à l’ITHQ, c’est dans le programme de « cocina italiana », qu’il a choisit d’étudier et de graduer.

Il a ensuite été pendant des années le chef de la Trattoria Dai Baffoni, le restaurant de ses parents. Une véritable institution qui est restée ouverte près de 40 ans! Nick y a perfectionné ses bases, et a pu offrir à sa clientèle le meilleur des plats italiens authentiques.

Puis après la fermeture du restaurant, il décide, il y a cinq ans, de se lancer en affaires et d’ouvrir son propre restaurant, Inferno, où il propose une cuisine italienne moderne, savoureuse et créative. Vous pourrez ainsi y déguster autant de magnifiques gnocchis à la ricotta (souvenir indélébile d’une merveilleuse expérience gastronomique) que de la morue sauce tomates et basilic, que des trippes grillées, ou des charcuteries qu’il fait lui-même. De plus, il cuisine à merveille les légumes, comme en témoigne cette recette végétarienne.

Deux suggestions de vins

On pense souvent qu’un plat végétarien n’est pas le compagnon idéal d’un bon vin, que seule une viande ou un poisson sera le support de base pour une harmonie culinaire. Il y a toutefois des appellations de vins qui présentent à la fois de la souplesse et du caractère, permettant la complémentarité avec les légumes. Je vous propose ici deux vins qui se partagent les mêmes cépages, le Tavel et le Lirac, un rosé et un rouge.

style="float:

Tavel – Domaine du Vieil Aven 2014 - Code SAQ : 00640193 18,80 $

La couleur rougeoyante de ce vin est tellement expressive et typique de l’appellation qu’on dit aujourd’hui rose Tavel. Le nez est fin, axé sur des notes de framboises et de jujubes, la texture en bouche est souple, son enveloppe est légèrement acidulée, idéale pour tenir la main aux saveurs marquées du pecorino de la recette. Ce Tavel, dont l’appellation fête ses 80 ans d’existence cette année, saura satisfaire les amateurs de fraîcheur à table. Celles et ceux qui désirent davantage de mâche s’orienteront sur mon second choix.

Domaine de la Mordorée - Dame Rousse 2013 - Code SAQ : 11690836 24,60 $

Un rouge à la fois épicé, rond et franc dont les arômes de garrigue, de groseille et de santal complèteront ceux du fenouil grillé de la lasagne. La texture est grasse sans pour autant accrocher les papilles, donc parfaite pour l’onctuosité de la préparation. Le fruité rouge et noir des cépages syrah et grenache parcourt la dégustation, la finale file vers une touche de poivre. On craque. Découvrez donc ce Lirac, appellation trop méconnue de la vallée du Rhône, vous y reviendrez sûrement!

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Galerie photo11 erreurs à éviter lorsque vous cuisinez des pâtes Voyez les images