POLITIQUE
22/01/2016 02:32 EST | Actualisé 22/01/2016 05:05 EST

Fiscalité de Quebecor World : PKP répond à La Presse

QUÉBEC – Le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau a affirmé vendredi qu’il n’a rien à se reprocher quant aux stratégies fiscales adoptées par Quebecor World sous sa direction.

Pierre Karl Péladeau a réagi via Facebook au reportage du quotidien La Presse intitulé «Que faisait Quebecor World en Suisse sous Péladeau?». L’article soulève plusieurs questions sur les raisons qui ont poussé Quebecor World à ouvrir des filiales en Suisse, au Luxembourg et en Islande, même si l’entreprise n’y possédait pas d’imprimeries. Ces territoires sont reconnus pour leurs régimes fiscaux avantageux.

Sous le titre «Récidive», Pierre Karl Péladeau écrit d’entrée de jeu : «Mes amis du quotidien de Power Corporation du Canada ont décidé de m'en donner une petite ce matin...».

Le chef péquiste ne nie pas que des mesures fiscales avantageuses aient été mises en place par l’équipe de direction avant son arrivée à la tête de l’entreprise. «Que ceux-ci aient mis en place des opérations visant à optimiser la fiscalité de l'entreprise était normal à l'époque et cela était vrai pour la vaste majorité des multinationales canadiennes. Par ailleurs, cela est une démonstration éloquente des offres commerciales que les banques canadiennes faisaient et font encore aujourd'hui auprès de leurs clients», écrit Pierre Karl Péladeau.

Toutefois, il ajoute que ces pratiques n’ont pas eu cours sous sa direction. «Pour ma part, je réitère que lorsque j'étais président et chef de la direction de Québecor et Québecor Média, je n'ai jamais mis en place de structure d'optimisation fiscale de nature « exotique » comme les qualifient les experts», écrit-il.

Il ajoute : «À titre de président et chef de la direction de l’entreprise, je me suis assuré que nous n'utilisions aucune structure fiscale de nature « exotique ». Et s'il devait y avoir eu des entités de ce type, c'est qu'elles existaient déjà dans les entreprises dont nous avons fait l'acquisition, notamment certaines filiales de Vidéotron, et nous les avons démantelées au fil du temps.»

Le texte complet se trouve ci-dessous.

Galerie photo Le saviez-vous? 16 faits insolites sur la politique provinciale Voyez les images

RécidiveMes amis du quotidien de Power Corporation du Canada ont décidé de m'en donner une petite ce matin... Avant...

Posted by Pierre Karl Péladeau on Friday, January 22, 2016
Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!