NOUVELLES
22/01/2016 08:54 EST | Actualisé 22/01/2017 00:12 EST

Droits de l'homme: l'UE appelle Pékin à "résoudre rapidement" le cas d'un Suédois arrêté

L'Union européenne a appelé vendredi Pékin à "résoudre rapidement" la cas de Peter Dahlin, le fondateur suédois de l'ONG "Chinese Urgent Action Working Group", arrêté au début du mois à l'aéroport de Pékin et qui est détenu depuis.

"L'arrestation et la détention de M. Dahlin font partie d'une évolution préoccupante et remettent en question le respect de la Chine pour l'Etat de droit et ses obligations internationales relatives aux droits de l'Homme", s'est inquiétée la porte-parole du service de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

"L'UE attend le réglement rapide de cette affaire en conformité avec les normes internationales des droits de l'Homme", a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Auparavant, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, avait jugé vendredi "inacceptable" la détention par Pékin de Peter Dahlin et d'un autre Suédois, Gui Minhai, en pleine répression de défenseurs des droits de l'Homme.

M. Dahlin a été interpellé le 4 janvier alors qu'il s'apprêtait à embarquer pour la Thaïlande à l'aéroport de Pékin, une arrestation intervenue en pleine répression d'avocats défenseurs des droits de l'Homme. Il est accusé par les autorités chinoises d'avoir pris part à "des activités en Chine qui ont menacé la sécurité d'Etat".

Et cette semaine, la télévision publique CCTV a diffusé une vidéo de "confessions" du Suédois dans laquelle il déclare avoir "violé la loi chinoise par ses activités" dans le pays.

"L'UE s'inquiète également de la récente diffusion de confessions faites par des citoyens européens", a souligné la porte-parole de Mme Mogherini.

Ce type de "confession télévisée", avant même un quelconque procès, est une pratique courante en Chine, où la justice reste étroitement soumise au pouvoir politique.

L'ONG de M. Dahlin affirme se donner pour mission d'assurer en Chine la formation de défenseurs des droits de l'Homme demandant réparation pour des abus présumés des autorités, mais l'agence Chine nouvelle a accusé l'organisation d'"encourager les masses à s'opposer au gouvernement".

agr/ib

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!