NOUVELLES
21/01/2016 04:16 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Un leader serbe du Kosovo écope de neuf ans de prison pour crimes de guerre

MITROVICA, Kosovo — Un politicien serbe du Kosovo a été condamné à neuf ans de prison pour crimes de guerre par un tribunal international.

Les juges de la mission européenne au Kosovo ont reconnu Oliver Ivanovic coupable du meurtre et de la torture de civils en 1999, lors de la guerre d'indépendance du Kosovo face à la Serbie. Des forces paramilitaires serbes avaient alors attaqué des Albanais, au moment où l'OTAN lançait des frappes aériennes pour faire cesser la sanglante répression serbe à l'endroit des séparatistes albanais du Kosovo.

Les juges ont statué qu'Ivanovic était membre d'un groupe paramilitaire qui a expulsé les Albanais de la portion serbe de Mitrovica, dans le nord de la ville. Les hommes avaient été séparés des femmes et des enfants, et plusieurs personnes avaient été torturées ou tuées.

Ivanovic, qui est perçu comme un politicien serbe modéré au Kosovo, nie les allégations contre lui et prétend être victime d'une chasse aux sorcières politique. Quatre autres Serbes du Kosovo accusés en même temps que lui ont été acquittés.

Le jugement a été rendu dans le nord du Kosovo, qui est sous contrôle serbe. Une importante force policière gardait la salle d'audience.

Le Kosovo a proclamé son indépendance de la Serbie en 2008. La Serbie et les Serbes du Kosovo ne reconnaissent pas cette déclaration.

Des leaders serbes ont dénoncé le verdict de culpabilité et prévenu que cela pourrait mettre le feu aux poudres dans une région déjà instable.