NOUVELLES
21/01/2016 10:41 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Quincaillerie Richelieu affiche un bénéfice en hausse de 10 pour cent au 4e trim.

MONTRÉAL — Quincaillerie Richelieu a affiché jeudi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 17,5 millions $ pour son quatrième trimestre, en hausse de 9,9 pour cent par rapport à celui engrangé lors de la même période un an plus tôt.

Le bénéfice du distributeur et fabricant de quincaillerie montréalais a ainsi atteint 89 cents par action pour le trimestre clos le 30 novembre, comparativement au bénéfice par action de 80 cents réalisé au dernier trimestre de l'exercice précédent.

Les revenus trimestriels de Quincaillerie Richelieu (TSX:RCH) se sont chiffrés à 200,1 millions $, en hausse de 12,5 pour cent par rapport à ceux de 177,9 millions $ de la même période un an plus tôt.

Le bénéfice s'est avéré légèrement supérieur aux attentes des analystes, qui visaient en moyenne un profit par action de 88 cents, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters. Le chiffre d'affaires a pour sa part un peu déçu, puisque les analystes en attendaient un de 201,2 millions $, en moyenne.

Les ventes de Richelieu au Canada ont grimpé de 6,9 pour cent au plus récent trimestre, pour se chiffrer à 136,5 millions $. Aux États-Unis, elles ont gagné 7,5 pour cent à 48,1 millions $ US. Les ventes consolidées de l'entreprise aux États-Unis représentaient au plus récent trimestre 31,8 pour cent de son chiffre d'affaires, comparativement à 28,2 pour cent à la même période un an plus tôt.

Pour l'ensemble de l'exercice, Quincaillerie Richelieu a engrangé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 58,7 millions $, soit 2,97 $ par action, comparativement à celui de 52,4 millions $, ou 2,63 $ par action, de l'exercice 2014.

Selon l'analyste Chase Bethel, de Valeurs mobilières Desjardins, les marges de Richelieu devraient être soumises à une certaine pression à court terme en raison des devises et d'autres facteurs, mais les activités de l'entreprise restent vouées à une bonne croissance.

«En outre, avec des réserves en espèces de 25,9 millions $ à la fin du trimestre, la société devrait avoir assez de flexibilité pour être en mesure de saisir les occasions de croissance et d'affronter les vents contraires macroéconomiques», a écrit l'analyste dans une note.

Par ailleurs, Richelieu a précisé que son dividende trimestriel passerait de 15 cents par action à 16 cents par action au premier trimestre, ce qui représente une hausse de 6,7 pour cent. Le nouveau dividende sera versé le 18 février aux actionnaires inscrits en date du 4 février.

Le conseil d'administration de l'entreprise a en outre approuvé un fractionnement d'actions à raison de trois actions pour une, lequel devrait avoir lieu le 29 février après la fermeture des marchés.

L'action de Richelieu avançait jeudi après-midi de 2,25 $, soit 3,6 pour cent, pour s'échanger à 64,66 $ à la Bourse de Toronto.