NOUVELLES
21/01/2016 08:00 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Les ministres de la Santé des provinces et territoires rencontrent Jane Philpott

VANCOUVER — Les ministres de la Santé des provinces et territoires devaient aborder avec leur homologue fédérale, jeudi, la légalisation de la marijuana et l'aide médicale à mourir, mais aussi, bien sûr, le mode de financement des soins de santé au sein de la fédération.

La veille, les provinces et territoires avaient convenu de demander au gouvernement fédéral d'assumer une part d'au moins 25 pour cent de leurs budgets en santé, dans le cadre d'un nouvel accord avec Ottawa sur les transferts.

Les ministres présenteront jeudi cette demande commune à leur homologue fédérale, Jane Philpott, qui se joindra à leurs discussions, à Vancouver.

La ministre Philpott a déjà laissé entendre qu'elle voulait plutôt trouver des façons plus efficaces de dépenser les sommes en santé. Or, l'hôte de la rencontre, le ministre de la Colombie-Britannique Terry Lake, a rappelé mercredi que les soins de santé représentent jusqu'à 43 pour cent du budget de certaines provinces ou territoires, et qu'il faudra bien parler d'argent avec Ottawa.

Le ministre Lake a indiqué que ses collègues avaient convenu par ailleurs de demander à Mme Philpott des éclaircissements sur l'aide médicale à mourir et sur la légalisation de la marijuana, des secteurs de compétence fédérale mais aux incidences provinciales.

Tous les ministres ont indiqué d'autre part, mercredi, qu'ils voulaient rétablir de meilleures relations avec le nouveau gouvernement élu à Ottawa.

Le ministre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins, a néanmoins prévenu que Mme Philpott ne serait pas pour autant épargnée.