NOUVELLES
21/01/2016 07:47 EST | Actualisé 21/01/2017 00:12 EST

Le meurtre de Litvinenko a été "commandité par un État", dit Cameron

Le meurtre de l'ex-agent du KGB Alexandre Litvinenko a été "commandité par un État", a affirmé jeudi le Premier ministre britannique David Cameron à Davos, après la publication du rapport d'un juge britannique impliquant la Russie et son président Vladimir Poutine.

"Ce rapport confirme ce que nous avons toujours cru, et ce que le dernier gouvernement travailliste croyait à l'époque de ce meurtre épouvantable, c'est-à-dire qu'il a été commandité par un État", a déclaré David Cameron depuis la Suisse aux télévisions britanniques.

"C'est pourquoi le précédent gouvernement avait décidé d'expulser les diplomates russes, de délivrer des mandats d'arrêt et de refuser de coopérer avec les agences de renseignement russes, des mesures qui persistent", a ajouté le dirigeant britannique.

"Aujourd'hui, nous avons ajouté (à ces mesures) un gel des avoirs et allons solliciter à nouveau les autorités judiciaires pour voir ce qui peut être fait", a expliqué David Cameron.

La ministre de l'Intérieur britannique Theresa May a annoncé plus tôt dans la journée le gel des avoirs des deux exécutants présumés de l'assassinat, Andreï Lougovoï et Dmitri Kovtoun.

"Nous avons réagi à cet évènement choquant il y a des années et nous renforçons encore notre action aujourd'hui", a conclu le Premier ministre.

jb/eg/cr